Ces groupes qui aiment le piratage

Le piratage n’est pas vécu comme une fatalité pour tous les artistes. Certains sont même flattés de se faire connaître via ce procédé. C’est récemment le cas du groupe Barcelona dont l’une de leurs chansons a été utilisée sans leur autorisation dans une vidéo YouTube visionnée plus de 800 000 fois. Explications.

Des ventes en forte hausse

Tout part de cette vidéo postée sur YouTube le 15 juillet dernier. Magnifiquement filmée au Canon 5D Mark II, elle montre l’immense aquarium d’Okinawa au Japon avec comme illustration musicale la chanson Please don’t go de Barcelona (pour les fans de dance, ce n’est pas une reprise du célèbre morceau des 90s de Double You). Cette vidéo a tout simplement pour but de sensibiliser l’opinion à la préservation de nos océans. Coup réussi, puisque ce sont aujourd’hui plus de 800 000 personnes qui l’ont visionné. 



Problème : la chanson en question a été utilisée sans l’autorisation du groupe. Mais contrairement à ce qu’auraient fait plusieurs poids lourds de l’industrie musicale, le groupe de Seattle s’avère extrêmement satisfait de ce piratage avéré. Il le fait même savoir dans une vidéo où le trio explique que ses ventes sur iTunes ont explosé depuis la publication de cette vidéo sur YouTube. 



Le partage de musique telle une solution et non plus un problème, voilà le crédo de certains artistes souvent émergents, mais parfois confirmés. On avait ainsi vu Radiohead offrir son album avant une sortie en CD ou encore Trent Reznor, tête pensante et activiste web, donner un cours de marketing musical 2.0 sur le forum de son groupe Nine Inch Nails.

D’une manière plus générale, les sites de partage vidéo sont devenus de vrais relais de la fronde anti-piratage ou anti-Hadopi comme le montre cet exemple de faux reportage :

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Dr_cube
    Il faut arrêter d'utiliser le terme "piratage" pour diaboliser le téléchargement de fichiers protégés par droits d'auteurs ou copyright...

    Un pirate c'est :
    — Un type qui a une jambe de bois et un crochet.
    — Un type qui détourne des avions.
    — Un somalien qui aborde des bateaux avec un lance roquette.
    — Un informaticien qui infiltre illégalement un système, craque des mots de passe, etc.

    Mais un pirate n'est pas :
    — Un type lambda qui clique sur johnny.torrent dans son navigateur et qui attend simplement que le téléchargement se termine.
    3
  • Dr_cube
    Et je dis ça parce que ça a une grande importance dans l'esprit des gens... Un pirate est traditionnellement un dangereux criminel qui mérite la prison. Utiliser le terme "pirate" pour des gens qui commettent de simples délits va faciliter l'alourdissement de la sanction...
    3
  • Sundevil
    Et pourquoi crois tu que ce terme est utilisé dr cube ;)

    Sinon, comme c'est bizarre, un groupe moins connus que les johny apprécies de se faire télécharger car ça lui permets de se faire connaître.

    Ça fait des années qu'on essaye d'expliquer aux majors que télécharger permets d'acheter plus de chanson ou d'aller au concert des artistes.

    C'est ce que je fais personnellement, je télécharge mais vais au concert de groupe que je n'aurai jamais connus sans "piratage".
    -1