GTA Online : les missions de braquages dévoilées

GTA Online : les braquages

Le contenu des futures missions de braquage de GTA Online a fuité sur Internet. Le youtubeur DomisLive dévoile ainsi dans une vidéo divers détails sur cette prochaine fonctionnalité du mode multijoueur de GTA 5.

Depuis la sortie à l’automne 2013 de GTA Online, les joueurs n’attendent qu’une chose : l’implémentation des missions de braquage dans ce mode multijoueur. Plusieurs mois plus tard, elles ne sont toujours pas disponibles. La patience des joueurs mise à rude épreuve, Rockstar tente de les consoler en distillant des mises à jour régulièrement. Dernièrement, c’est la mise à jour « Hipster toi-même » qui était en haut de l’affiche apportant son lot de nouveautés en accessoires en tous genres.

Montrant un document censé référencer les apports de la prochaine mise à jour braquage de GTA Online, DomisLive en précise la teneur :

  • Prison van rescue : les criminels doivent intercepter un fourgon cellulaire pour en libérer un membre de leur gang. 16 joueurs policiers peuvent affronter 16 joueurs criminels.
  • Drop off hooker : mission d’escorte d’une prostituée avec temps limité.
  • Funeral : Les membres de gangs doivent escorter le corbillard d'un lieutenant à travers la ville. Les membres de gangs rivaux doivent stopper le convoi et détruire ledit corbillard. 
  • Territory Takeover : dispute de territoires entre les joueurs afin d’accroître leurs revenus.
  • Flight Gangmate : combats de gangs.
  • Cop Territory : participation des policiers aux missions « Territory Takeover ».
  • Ornate Bank Heist : braquage de banque. Peut mettre en scène jusqu’à 16 joueurs policiers contre 4 joueurs braqueurs.
  • FIB Grab : infiltration dans la tour du FIB et piratage de données.16 joueurs policiers peuvent y affronter 4 joueurs criminels.

Voilà pour les informations données par la vidéo ci-dessus. À prendre avec des pincettes, tout de même.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire