Le Vatican organise son hackaton, et c'est en ce moment



Baptisé VHacks, le hackatondu Vatican va durer trois jours, du 8 au 11 mars. L’évènement réunira 120 étudiants qui proposeront des solutions à trois problèmes d’envergure mondiale : l’inclusion sociale, le dialogue interreligieux et l’assistance aux migrants et aux réfugiés

VHacks est le fruit de la rencontre entre trois personnes : Jakub Florkiewicz, étudiant à la Harvard Business School, le révérend Eric Salobir, fondateur d'Optic, le premier groupe de réflexion sur la technologie affilié au Saint-Siège et Monseigneur Lucio Ruiz du Secrétariat pour la communication. Les participants sont issus d’horizons et de croyances différents. M. Florkiewicz souligne que "même s’il est facilité par le Vatican en tant qu'institution religieuse, c'est un événement complètement non religieux."

François, un pontificat numérique 

En plus des moyens de communication classiques, le souverain pontife s’appuie sur les réseaux sociaux pour mieux faire passer son message. Environ 17 millions de personnes sont abonnés à son compte Twitter et plus de 5 millions le suivent sur Instagram. L’année dernière, il est intervenu à la TED, la célèbre conférence qui réunit des personnes influentes.

Un chapitre de sa deuxième encyclique Laudato Si ' (2015) est consacré à l’importance de la technologie dans le monde d’aujourd’hui. Il a donc invité les différents responsables de l’église à bien analyser ce phénomène et déterminer comment l’utiliser pour le bien de tous.

>>> Lire aussi : Un mystère vieux de 800 ans résolu grâce à la technologie

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire