En Italie, des hackers s'en prennent au site du gouvernement

Les hackers activistes identifiés sous le pseudonyme commun d’« Anonymous » ont récidivé en s’en prenant cette fois au site du gouvernement italien (www.governo.it). Leur motivation est justifiée de la manière suivante : « la situation politique et économique en Italie est devenue insoutenable ».

L'Italie, cible des hackers

Le site du gouvernement italien fait l’objet d’une attaque par déni de service (DDoS), l’attaque consistant à envoyer un très grand nombre de requêtes vers le site afin de surcharger le serveur et de le rendre inaccessible. « Le gouvernement italien a fait de la censure du Web une priorité, comme de réduire le système judiciaire à un instrument de corruption », précise le groupe Anonymous, à l’origine de l’attaque. « [Le gouvernement] est aussi impliqué dans la prostitution, y compris de mineurs ».


Ce n’est pas la première fois que le groupe Anonymous fait parler de lui pour ce genre d’attaque. Dernièrement, il s’est notamment illustré en s’en prenant aux sites de PayPal, Visa et MasterCard après que ceux-ci ont bloqué les versements vers WikiLeaks. Plus récemment, le même groupe s’était attaqué aux sites des gouvernements tunisiens et égyptiens, toujours à cause de la censure du Web qui existe dans ces deux pays.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • shitakunai
    les futurs justiciés du net sont là ^^
    il faut bien trouver un moyen pour que l'utilisateur "classique" puisse se faire entendre un peu.
    0