[MAJ] Menace de suppression de 200 millions de comptes : Apple se défend

Mise à jour du 23/03/2017 : Apple a finalement répondu aux menaces des hackers de la « Turkish Crime Family » dans une déclaration envoyée à Fortune, dans laquelle l’entreprise déclare qu’aucun de ses systèmes n’a été compromis, y compris iCloud et AppleID. En l’occurrence, la liste de comptes dont dispose le groupe de hackers « semble être issue d’une précédente attaque ayant compromis des services tiers », selon Apple.

Les services tiers en question pourraient notamment être LinkedIn, qui avait été victime d’une fuite de données en 2012 qui n’a été révélée au public qu’en 2016. Apple n’accorde donc pas de crédit à cette nouvelle menace, mais indique néanmoins « surveiller [iCloud] activement afin de repérer tout accès non autorisé à des comptes d’utilisateurs ». Du reste, l’entreprise a confirmé avoir contacté les autorités afin de retrouver l’identité des hackers derrière ces menaces.


Article original du 22/03/2017 : Un groupe de hacker se faisant appeler la « Turkish Crime Family »
vient de menacer Apple de supprimer à distance les données de plusieurs millions de comptes iCloud si la firme ne leur verse pas une rançon. Selon les hackers, près de 200 millions de comptes iCloud pourraient être concernés, tandis que leurs demandes restent relativement modestes : ils exigent un paiement de 75 000 dollars en Bitcoin, ou 100 000 dollars en cartes iTunes.

La rançon est aussi surprenante que la menace, mais le groupe de hacker semble déterminé et se prendre très au sérieux. C’est le site Motherboard qui rapporte l’information, affirmant avoir pu contacter les hackers en question et s’être procuré des captures montrant des discussions entre eux et les équipes de sécurité d’Apple. La menace est claire : le 7 avril 2017, 200 millions de comptes iCloud seront supprimés si Apple ne règle pas la rançon. Afin de montrer qu’ils ne plaisantent pas, les hackers ont même diffusé une vidéo dans laquelle ils montrent qu’ils sont capables de s’introduire dans un compte iCloud compromis.

Pour l’heure, Apple n’a pas commenté ces menaces, ne permettant ainsi pas de déterminer si elles sont prises au sérieux par l’entreprise. Les captures prises par les hackers, cependant, montrent que les équipes de sécurité d’Apple semblent réceptives aux affirmations du groupe, rapporte Motherboard, cherchant à en savoir plus sur les données auxquelles ils affirment avoir accès.

Difficile de savoir pour le moment si cette « Turkish Crime Family » doit être prise au sérieux ou s’il s’agit d’un nouveau canular. La rançon demandée par les hackers est cependant assez inhabituelle. Du côté d’Apple, les extraits des conversations ont été transmis aux autorités, affirme le technicien par mail avec les hackers, la suite pourrait donc être judiciaire.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire