Les hand spinners peuvent exploser eux aussi

Après les Hoverboard, les chargeurs chinois et le Galaxy Note 7, La Consumer Product Safety Commission (CPSC), l’agence américaine de protection des consommateurs, mène l’enquête après qu’au moins deux cas de hand spinners explosifs ont été rapportés aux États-Unis. Il s’agissait de hand spinners disposant de batteries pour alimenter certaines de leurs fonctions supplémentaires comme l’ajout de lumière, ou encore de haut-parleurs Bluetooth.

Les deux appareils, dont l’explosion a été rapportée dans le Michigan et l’Alabama, se sont embrasés alors qu’ils étaient en charge. L’une des mères de famille ayant découvert l’incendie raconte que l’appareil était en charge depuis 45 minutes quand il s’est enflammé. L’appareil, fabriqué en Chine, ne porte aucune mention de à son fabricant.

Pour la CPSC, qui va désormais devoir s’intéresser à ces nouveaux gadgets de près, certaines recommandations sont à suivre avec l’utilisation des hand spinners électroniques et leur recharge. En outre, il est recommandé de ne jamais les laisser sans surveillance lorsqu’ils sont branchés, et de ne jamais les laisser brancher la nuit ou sur de longues périodes.

Ce n’est pas la première fois qu’une nouvelle mode s’avère potentiellement dangereuse. Dernièrement, la folie des hoverboard n’était pas sans poser quelques problèmes de sécurité, après que plusieurs modèles chinois ont vu leur batterie s’enflammer, au point de les faire interdire dans de nombreux endroits et jusque dans les avions. Plus récemment, les Galaxy Note 7 de Samsung ont dû subir le même traitement. Si de nouvelles explosions venaient à être rapportées, les hand spinners pourraient alors connaître le même sort.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire