Des chercheurs créent des hologrammes plus vrais que nature

Des chercheurs de l'Institut National des Standards and Technology (NIST) ont utilisé les faisceaux de neutrons pour créer des hologrammes qui révèlent l’intérieur d’un corps solide. Comme la technique habituelle à base de laser reproduit seulement l’apparence, ce nouveau procédé offrirait plus de perspectives.

Les scientifiques ont publié les résultats de leurs travaux dans le magazine Optics Express. Les chercheurs ont construit un cylindre en aluminium avec un petit escalier en colimaçon sur l’une de ses faces. Quand le faisceau de neutrons traverse ce dispositif, sa forme particulière modifie les rayons. Par ailleurs, l’équipe a également constaté que le déphasage est plus important lorsque la section traversée est plus épaisse.  Ainsi, ils ont conclu que cette propriété permettrait de mieux explorer les objets solides.

Les scientifiques du NIST ont trouvé une nouvelle technique d’exploration

Cette découverte s’ajoute à la liste des techniques scientifiques destinées à l’exploration des matériaux solides. L'équipe a montré qu'un faisceau de neutrons et un interféromètre contribueraient à créer des représentations visuelles de l’intérieur d’un objet. En effet, le changement des interférences indique précisément la forme interne d’un corps solide.

Selon les précisions fournies par Michael Huber, les autres techniques disponibles se focalisent surtout sur l’analyse de la surface. Il souligne que cette nouvelle méthode conviendrait mieux à la mesure des profondes interfaces ainsi qu’aux petites structures dont la taille est inférieure à 10 microns.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire