Le Honor V8 et ses deux capteurs photo sont officiels

Le chinois Honor, issue du géant Huawei, continue son bonhomme de chemin. Avec l’annonce du V8, la marque passe la vitesse supérieure et s’aventure dans un milieu haut de gamme, toujours intéressant au niveau du tarif. L’appareil qui symbolise la montée en gamme de Honor est en effet placé sous la barre des 400 euros, quelle que soit la version choisie (différent niveau de stockage internet et présence ou non d’une puce NFC, tarifs qui s’entendent en Chine, en tout cas).

Il s’agit pourtant du premier téléphone de la gamme à s’encanailler, dans sa version la plus onéreuse avec 64 Go de mémoire, d’un écran Quad HD (soit 2 560 x 1 440 pixels) pour un écran 5,7 pouces. Soit, la même chose qu’un certain Galaxy Note 5, non commercialisé dans notre contrée néanmoins. La déclinaison se contentant de 32 Go de stockage doit se conter d’un écran Full HD, ce qui pourrait apparaitre comme suffisant aux yeux d’un grand nombre.

À l’intérieur, c’est tout aussi remarquable puisque l’on retrouve la puce maison Kirin 950, qui fait notamment le succès de la phablette Huawei Mate 8 lancée en début d’année. Si la batterie 3 500 mAh fait également partie des arguments-choc de l’appareil, au même titre qu’Android en version 6.0 Marshmallow ou le port USB Type-C, c’est bien la présence de deux capteurs photo sur la façade arrière qui retient toute l’attention.

Comme un certain Huawei P9 sorti très récemment, le V8 profite de deux capteurs 12 mégapixels, l’un couleur, l’autre noir et blanc, mais cette fois aucun partenariat avec Leica n’est mentionné. Il faudra donc comparer les deux téléphones sur ce point pour voir dans quelle mesure les performances diffèrent. Il ne reste plus qu’à attendre l’arrivée de ce nouvel appareil en Europe, pour ainsi découvrir les tarifs qui devraient être un peu plus élevés qu’en Chine.

>>> Lire : Comparatif : quels sont les meilleurs smartphones ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire