Hornet : un nouveau réseau anonyme plus rapide que Tor

Le réseau Tor serait-il en passe d'être détrôné ? C'est ce que laisse penser un groupe de chercheurs, qui ont mis au point un nouveau réseau anonyme, qui permet d'atteindre un débit théorique de 93,5 Gb/s.

Tor, le réseau qui permet de surfer sur la Toile de manière anonyme, pourrait bien s'être trouvé un successeur. Des chercheurs du collège universitaire de Londres, de l'université de Carnegie Mellon et de l'institut fédéral des technologies de Zurich ont présenté le résultat de leurs travaux et répondant au nom d'Hornet (pour High-Speed Onion Routing at the Network Layer). Ce réseau, qui n'est pour l'instant qu'à l'état de projet, devrait garantir à ses utilisateurs l'anonymat lorsqu'ils naviguent sur le web. Hornet fonctionne de manière similaire à Tor, en sécurisant les flux de données TCP et en utilisant un système de routage en oignon. Il empêche ainsi les analyses de trafic et permet de surfer tranquillement. Mais Hornet va plus loin, puisqu'il n'utilise pas d'historique de chiffrements des données. Il permet ainsi d'optimiser le transfert entre deux serveurs et propose d'atteindre un débit de 93,5 Gb/s (soit 11,6875 Go/s). Tout ceci n'est pour l'instant qu'à l'état de théorie et n'a pas encore mis en pratique à grande échelle. Enfin, le protocole s'intègre à la couche réseau, et ne s'y superpose pas.

Les chercheurs ont peut-être trouvé là un moyen de désengorger Tor, victime parfois d'une trop grande affluence d'utilisateurs (plus de deux millions chaque jour) et de ralentissements. Rappelons néanmoins que dans tous les cas de figure, que ce soit sous Tor ou le futur Hornet, un anonymat total ne peut être garanti, notamment à cause des logiciels et des addons employés par les internautes (Flash, navigateur, log de session...).

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • sandrock_cyril
    Dans le titre: résau au lieu de réseau. ;)
    0