10 raisons de craquer pour le Huawei P10 [Sponsorisé]

Modèle d’élégance et de sobriété, le Huawei P10 cache bien des surprises. Ses entrailles dissimulent des composants haut de gamme permettant de profiter au mieux des applications les plus exigeantes. Quant à son module photo, conçu en partenariat avec Leica, il est sans conteste l’un des plus aboutis du marché.

Pour sa finition irréprochable.

À l’instar de son prédécesseur, le Huawei P10 arbore un design épuré, tout en sobriété. Le choix des matériaux et leur agencement témoignent du soin apporté à la conception : le métal est privilégié pour la coque et les contours, tandis que le verre biseauté s’étale sur l'écran de 5.1 pouces. Le choix des couleurs s’inscrit dans cette volonté d’allier discrétion et élégance. Le P10 est disponible en quatre teintes, noir, bleu, argent et or, qui s’accordent à merveille au métal brossé. Et la bonne surprise, c’est que malgré un design tout en courbes, et une finesse remarquable (seulement 7 mm d’épaisseur), la prise en main du téléphone se révèle aussi agréable que sûre.

Parce qu’il est rapide

Propulsé par le processeur haut de gamme à huit cœurs Kirin 960 de HiSilicon, le Huawei P10 est un monstre de puissance. Rien d’étonnant puisque la puce a été pensée pour offrir les meilleures performances d’affichage sur les phablettes équipées d’un grand écran, à commencer par le Huawei Mate 9. Épaulé par 4 Go de mémoire vive, le processeur affiche sans sourciller les applications les plus exigeantes, à commencer bien sûr par les jeux 3D récents. Mais le choix du Kirin 960 se justifie aussi par la volonté de booster les performances du module photo, qui constitue l’un des gros points forts du Huawei P10.

Pour son interface intuitive

On ne change pas un couple qui gagne. Comme le Huawei P9, le P10 intègre Android 7 Nougat, la dernière version de l’OS de Google, auquel il ajoute la toute dernière mouture de la surcouche logicielle EMUI. Cette version 5.1 se distingue notamment par son aptitude à analyser et mémoriser la façon dont l’utilisateur se sert du téléphone, de manière à adapter la puissance du processeur en fonction des besoins, tout en préservant au mieux l’autonomie. L’interface se révèle agréable à l’usage, notamment parce que tout ou presque est personnalisable, depuis le mode d’affichage jusqu’aux réglages ergonomiques. Notez que de très nombreux thèmes peuvent être ajoutés, pour changer complètement l’apparence de l’interface. Vous en trouverez déjà des dizaines, spécialement conçus pour le P10 et téléchargeables gratuitement, sur le site www.emui.com, à la rubrique Thèmes.

Parce que son appareil photo principal est exceptionnel

Élaboré en partenariat avec Leica, le module photo du Huawei P10 a fait l’objet de toutes les attentions. L’appareil principal est ainsi constitué de deux objectifs. Le premier est associé à un capteur monochrome de 20 mégapixels, le second capture la couleur avec une résolution de 12 mégapixels. Résultat, les clichés pris en noir et blanc sont nettement plus piqués que s’ils avaient elles désaturés à partir d’une prise de vue en couleur. Et lorsque les deux objectifs travaillent de concert, le capteur N&B contribue à améliorer les contrastes. En outre, grâce à sa grande ouverture de f/2.2, l’appareil capture un maximum de lumière dans la pénombre en un faible laps de temps, ce qui permet de limiter considérablement la montée du bruit numérique.

Parce qu’il sait soigner les selfies !

L’appareil photo frontal, souvent négligé dans les smartphones, est ici mis à l’honneur. Associé au capteur de 8 mégapixels, l’objectif dispose d’une ouverture exceptionnelle de f/1.9. Idéal pour réaliser les portraits dans les environnements sombres, tels qu’un intérieur peu éclairé. Et comme on fait souvent les selfies à plusieurs, Huawei a intégré une fonction de détection des visages qui provoque le basculement vers la focale grand-angle, si la vue classique ne permet pas d’intégrer tout le monde dans le cadre. Malin !

Pour ses réglages avancés

Si le P10 excelle dans les prises de vue en mode tout automatique, il dispose de réglages avancés à destination des photographes les plus exigeants. Le mode RAW est bien sûr de rigueur, qui, en n’appliquant aucun traitement ou compression, permet de retoucher subtilement le cliché, soit à l’aide du module de retouche inclus, soit par le biais d’un logiciel externe. Mais ce qui surprend, et séduit, c’est la pléthore de réglages dont on dispose :  modes Priorité vitesse (on choisi la vitesse, l’appareil ajuste le temps de pose en conséquence), Manuel, Compensation d’exposition, Autofocus, Intégration de l’horizon artificiel et de la grille d’aide à la composition… rien ne manque. Les photographes les plus audacieux, ne manqueront pas de tester les modes de prises de vue créatives, tels que le light-painting, le cliché nocturne ou le HDR, tous très performants.

Pour l’étonnante gestion de la profondeur de champ.

Si vous possédez un smartphone doté d’un unique objectif, vous savez à quel point il est difficile d’obtenir un beau portrait. La raison tient au fait que l’optique, malgré sa grande ouverture, ne permet pas d’isoler le sujet de son environnement. Tout est net, ou presque, depuis le premier plan jusqu’à l’infini. Mais, grâce à son double objectif, le Huawei P10 permet de combiner deux clichés de manière à créer un flou d’arrière-plan remarquable. Mais il y a mieux, les deux photos étant conservées, il est possible de modifier la profondeur de champ a posteriori, comme si l’on avait réalisé des prises de vue successives, en variant l’ouverture du diaphragme. Le résultat est particulièrement saisissant sur les photos prises à très faible distance du sujet.

Pour son module de retouche complet

À l’instar de son aîné, le Huawei P10 apporte autant de soin au module photo qu’aux outils de retouche destinés à sublimer les clichés. Eh oui, on ne le dira jamais assez, une photo tout juste prise est une matière première qu’il convient de façonner avec soin pour en faire un joyau. Grâce aux nombreux outils intégrés au module, l’opération est aisée, et permet de laisser libre cours à sa créativité. Entre les réglages qui modifient la colorimétrie de l’image sur le modèle des films argentiques, ceux qui permettent de corriger teinte, luminosité et contraste, sans oublier les nombreux effets qui en changent le rendu, les possibilités sont quasi infinies. D’autant qu’il est possible de doser très subtilement la retouche.

Pour son autonomie et sa recharge express

Compte tenu de la puissance du téléphone, qui invite à installer et utiliser les applications les plus exigeantes, la batterie est largement sollicitée. Pour garantir une autonomie suffisante, Huawei a fait le choix d’intégrer une batterie de 3200 mAh, contre 3000 mAh pour le Huawei P9. Cette capacité accrue permet de profiter à fond du téléphone, sans craindre l’extinction en cours de journée. Et si l’on a oublié de le recharger, pas de souci, le P10 est livré avec un chargeur rapide, qui permet de récupérer 50% de l’autonomie en seulement 30 minutes !

Pour le Huawei VIP Service

Le saviez-vous ? l’achat d’un Huawei P10 vous permet de bénéficier des services VIP des membres Or. Avec à la clé trois précieux avantages. Pour commencer, la garantie est étendue à trois ans, soit un an de plus que la garantie standard. Ensuite vous disposez d’une garantie de 3 mois en cas de fracture accidentelle de l’écran. Et enfin, si l’appareil tombe en panne dans les trois mois suivant l’achat, il est remplacé par un téléphone neuf. Et tout cela gratuitement. Pour bénéficier de l’offre, il suffit de vous inscrire au service VIP, via l’application HiCare intégrée au téléphone.