La NASA identifie un nouveau vortex sur Neptune

Le télescope de la NASA Hubble a identifié une nouvelle tache noire à la surface de Neptune qui pourrait bien être un nouveau vortex. La découverte a été faite le 17 mai 2016 au CBAT, Bureau Central des Télégrammes Astronomiques.

C’est l’astronome chercheur Mike Wong de l’université de Californie, Berkeley, qui a analysé les données du télescope. Les images ont en effet montré qu’une tache noire était apparue de nulle part. Le vortex est une zone de haute pression dans l'atmosphère de Neptune qui varie en taille et en forme. Cette "tâche" est en général accompagnée de nuages brillants et étincelants. En effet, les vortex diffusent de l’air qui circule très haut dans l’atmosphère et qui, sous l’effet du froid, se cristallise et devient des nuages brillants. Si l'on peut apercevoir ces nuages depuis la Terre en utilisant un télescope, il est impossible de visualiser le vortex de Neptune. Celui-ci ne peut s’observer que depuis le télescope Hubble.

Ce n’est pas la première tache sombre que présente Neptune. La plus connue portait le nom de « Great Dark Spot », une énorme tâche de la taille de la Terre. Elle avait été observée en 1989 par le vaisseau spatial de la Nasa, Voyager 2. Comme la plupart des Vortex, celui-ci a disparu un peu avant 1994.  En effet, si nous ne connaissons toujours pas les raisons de la formation d’un vortex, nous savons néanmoins que ce dernier est amené à disparaître plus ou moins rapidement. Par exemple, les tâches sur Neptune vont et viennent bien plus rapidement que sur Jupiter.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire