Red Hydrogen One : on sait tout (ou presque) du smartphone holographique


C’est sur une infographie détaillée qu’apparaissent la plupart des composants de l’Hydrogen One dont voici la liste : 

  • Une dalle LCD de 5,7 pouces (2560 x 1440 pixels)
  • 6 Go de mémoire vive
  • 128 Go de stockage
  • Un double capteur photo arrière de 12,3 mégapixels (4056 x 3040 pixels) avec flash
  • Un double capteur photo avant de 8,3 mégapixels (3840 x 2160 pixels)
  • Une batterie de 4 500 mAh
  • Un port USB-C
  • Un lecteur d’empreintes sur un bouton de tranche
  • Des haut-parleurs stéréo en façade avec son surround A3D
  • Un slot double SIM et microSD
  • Une sortie jack
  • Un bouton pour l’appareil photo
  • Une connectique pour fixer des modules à l’arrière

>>> Hydrogen One : le lancement du smartphone holographique repoussé au 2 novembre

À cela, il faut ajouter que le design de l’Hydrogen One est façonné pour s’adapter à la main de l’utilisateur. Ergonomique, il laisse apparaître des encoches sur ses tranches pour y positionner naturellement les doigts.

Le plus intéressant sur cet appareil demeure son écran. Compatible avec la technologie H4V de Leia, il est capable de projeter des hologrammes. Une conversation en visio pourra donc laisser apparaître le visage de l’interlocuteur hors de l’écran. On peut imaginer de nombreuses applications à ce système dont le e-commerce qui afficherait des produits en 3D. Idem pour les jeux vidéo ou des applications plus professionnelles. 

On en attend également beaucoup de la partie photo de cet Hydrogen One, RED étant reconnu pour ses appareils de captation. C’est d’ailleurs cette société américaine qui fournit les caméras utilisées par Netflix pour ses productions.

Reste à connaître le processeur qui y sera installé. Il y a quelques mois, les rumeurs mentionnaient un vieillissant Snapdragon 835. Espérons que RED aura revu son choix d’ici la sortie de son smartphone. 


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire