Hyperloop One mène avec succès son premier test

Hyperloop One First Public Test

L’Hyperloop, le projet de train à très, très grande vitesse dont l’idée a germé dans la tête de Elon Musk (fondateur de Tesla et SpaceX entre autres) continue de faire parler de lui. L’une des sociétés qui tentent d’exploiter commercialement le concept, Hyperloop One, a réalisé aujourd’hui devant un parterre de journaliste son premier essai publique officiel.

Le test a été mené dans le désert du Nevada aux États-Unis et a mis en scène en navette animée par une série de rails électromagnétiques pour atteindre la vitesse de 640 km/h, avant d’être ralentie par un bac de sable sous les applaudissements des personnes en présence. L’accélération de l’engin s’est élevé à quelques 2,4 G, un bon début avant la phase de test à une échelle plus importante.

Les prochains essais prendront place dans la zone de test mise au point par la firme, également dans le Nevada, qui s’étend sur quelque 16 hectares. Le but a terme est de pouvoir proposer un moyen de transport qui pourrait, en théorie, relier Los Angeles et San Francisco, en Californie, en environ 30 minutes, grâce à une vitesse de 1 200 km/h. Le transport de personne pourrait débuter dès 2021 selon le CEO de Hyperloop One, Rob Lloyd, tandis que le fret de marchandise pourrait débuter en 2019.

>>> Lire : Hyperloop : la SNCF monte à bord du train du futur

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire