L’iPad mini arrive… avec un grand frère en bonus

iPad miniiPad mini

Il y a bien eu une surprise lors de la keynote d’octobre d’Apple. L’iPad mini déjà largement annoncé depuis des semaines était bien au rendez-vous fixé par Tom Cook, le PDG d’Apple, mais il n’est pas venu seul. Car à peine six mois après avoir lancé le nouvel iPad (de troisième génération), la firme à la pomme a décidé d’accompagner son mini par une mise à jour de l’iPad classique. Retour sur ces deux annonces.


iPad mini : le Kindle Fire HD et la Nexus ont de la concurrence


L’iPad mini ne se contente pas des 7 pouces annoncés. Il s’étire sur 7,9’’, soit 19,9 cm. Surtout, il apparaît comme beaucoup plus fin que l’iPad classique avec 7,2 mm d’épaisseur pour un poids total de 308 g. Il dispose d’une caméra Facetime HD en façade ainsi que d’un capteur de 5 megapixels sur la face arrière.


Plutôt réussi d’un point de vue design, l’iPad mini est loin de rivaliser avec son grand frère sur un strict point de vue matériel. La différence commence avec l’écran qui n’embarque pas la technologie Retina et se contente d’une résolution de 1024 x 768, inférieure à celles de la Google Nexus ou du Kindle Fire HD.


A l’intérieur, les composants sont assez proches de ce que pouvait offrir un iPad 2 avec un processeur A5, une mémoire vie de 512 mo et un stockage pouvant atteindre 64 Go. Enfin, l’iPad mini sera au minimum Wifi et, selon les modèles il pourra embarquer une puce 3G/4G (LTE donc limitée en France).


Il sera proposé en deux coloris, blanc et gris. La version de base (16 Go et Wifi) démarre à 339 € et le modèle le plus complet (64 Go et 3G/4G) atteint les 674 €. L’iPad mini pourra être réservé dès le 26 octobre, et sera commercialisé le 2 novembre.


L’iPad 4 balaye le nouvel iPad


Six mois à peine après le lancement de son iPad Retina, Apple remet déjà à jour son modèle phare. Celui-ci évolue légèrement, notamment matériellement. Il embarque un processeur A6X, annoncé comme deux fois plus puissant que celui du modèle actuel. Pour le reste rien ne change, du design à l’écran retina en passant par le prix. Finalement la véritable rupture sur ce modèle réside dans le timing de son lancement.


Au final, avec deux nouveaux iPad, Apple s’arme un peu plus contre la concurrence. Sur le haut de gamme et en 10 pouces, son leadership ne semble pas contesté. En revanche avec le Kindle Fire HD et la tablette Nexus de Google, la bataille risque d’être âpre dans les semaines qui viennent.

Le nouveau catalogue iPadLe nouveau catalogue iPad

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire