Orange et Apple promettent de ne plus jouer à l'exclusivité

Apple et Orange ne devraient finalement plus être accusés de concurrence déloyale en France. Les deux marques viennent en effet d’annoncer la signature d’un accord interdisant toute forme d’exclusivité de l’iPhone en France, pour les modèles présents et à venir. Ce que les deux compères crient un peu moins fort, c’est que cet accord n’est valable que pour trois ans.

L'iPhone pour tout le monde

Jusqu’au printemps dernier l'iPhone était réservé à l'opérateur historique. Une exclusivité qui a fait grincer des dents ses concurrents, suffisamment fort pour que l’Autorité de la Concurrence se penche sur le sujet et invalide celle-ci. Une décision confirmée ensuite par la Cour d’appel de Paris. SFR, suivi dans la foulée par Bouygues Telecom ont alors pu proposer le téléphone à la pomme. 

Concrètement, Apple ne peut plus proposer de contrat d’exclusivité à aucun opérateur, ni à un grossiste sur le territoire français. En ce qui concerne Orange, l’opérateur devra « ne pas revendiquer d’exclusivité opérateur et/ou grossiste sur les modèles actuels de l’IPhone » ainsi que « ne pas introduire, dans les contrats qui seraient signés avec Apple pour la commercialisation des futurs modèles d’iPhone (...) une exclusivité (...) d’une durée supérieure à trois mois ».