Cette IA s'entraine pour détecter un Alzheimer 10 ans avant qu'il ne se déclare

L’Intelligence artificielle développée par une équipe de chercheurs de l’Université de Bari, en Italie, a pu diagnostiquer la maladie d’Alzheimer à 86%. L’analyse des petits changements structuraux du cerveau aurait également permis de détecter la maladie une décennie à l’avance.

Avec une marge d’erreur de 14 %

Les chercheurs ont développé l’algorithme pour pouvoir comparer différentes IRM afin de diagnostiquer la maladie d’Alzheimer chez un patient. Ils ont débuté le test avec 67 IRM, dont 38 IRM de patients atteints d’Alzheimer et 29 IRM d’individus "sains". 148 autres IRM ont par la suite servi de formation à l’Intelligence artificielle qui a pu identifier jusqu’à 86 % d’IRM présentant des cas d’Alzheimer et jusqu’à 84 % d’IRM présentant une déficience cognitive légère. Une telle capacité peut s’avérer essentielle pour prévenir la maladie d’Alzheimer une décennie à l’avance, selon les chercheurs.

L’étude s’est toutefois limitée aux analyses de la base de données de l’« Alzheimer’s Disease Neuroimaging Initiative » (ADNI) de l’Université de Californie du Sud. Plus d’échantillons et d’améliorations ultérieures vont permettre d’améliorer la technologie, dans une futur proche, selon les chercheurs qui se montrent optimistes face à une telle avancée.

>>> Lire aussi Et si téléphoner soignait la maladie d'Alzheimer ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire