L’IA de ce robot ne sert qu'à une chose : retrouver Charlie

"Charlie est là", le robot qui retrouve Charlie

Qui ne connaît pas « Où est Charlie », cette série de livres-jeux dans lesquels il faut retrouver le célèbre personnage au bonnet rouge ? L’agence de communication Redpepper a créé un robot exprès pour détecter le personnage dans la foule. Dans ce domaine-là aussi, la machine se montre bien plus performante que l’être humain, avec un high-score de 4,45 secondes.

>> 
Vous allez pouvoir chercher Charlie et ses amis sur Google Maps

Le robot créé pour l’occasion se prénomme « There’s Waldo » (« Charlie est là » en français). Celui-ci n’a rien d’un humanoïde, puisque la machine (contrôlée à travers un Raspberry Pi) se compose d’un bras articulé sur lequel est monté un Vision Kit pour la reconnaissance faciale. Au bout de ce dispositif, les concepteurs ont simplement suspendu une main en silicone, qui pointe à l’endroit précis de l’image où se trouve Charlie. La technologie de reconnaissance faciale met à profit le service AutoML Vision de Google. Celui-ci permet d’analyser une photo tirée du livre sur laquelle ont été marqués (grâce à la bibliothèque OpenCV d’Intel) les différents « Charlie » possibles. AutoML Vision se charge ensuite de comparer ces candidats à un modèle (généré à partir de l’analyse de centaines de photos de Charlie). Tous ceux coïncidant, avec 95 % de certitude, avec le modèle sont ensuite pointés du doigt.

Cette expérience ne sera certainement pas répliquée dans les foyers, puisque tricher à « Où est Charlie » est totalement contre-productif, mais c’est la démonstration que les technologies de l’apprentissage automatique et de la vision par ordinateur sont de plus en plus accessibles. Il n’aura en effet fallu qu’une semaine au concepteur du projet pour programmer « There’s Waldo »

>> À lire : IBM présente Debater, une intelligence artificielle qui contre-argumente

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire