Une startup française veut convertir n'importe quelle voiture à l'électrique

La startup française Ian Motion souhaite transformer les modèles anciens en véhicule électrique, elle commencerait par l’Austin Mini, une voiture lancée en 1989. Après transformation, celle-ci bénéficierait d’une autonomie de 150 kilomètres avec une charge complète. Plus d’informations seront disponibles en septembre prochain.

Le succès obtenu par les voitures électriques attire de nouveaux acteurs. C’est le cas notamment d’Ian Motion, une nouvelle start-up lancée au mois dernier par quatre ingénieurs. L’objectif est simple, remplacer le moteur à combustion par un bloc électrique. Les entrepreneurs avancent deux raisons pour justifier leur projet. D’abord, la transformation couterait moins qu’une production complète et ensuite, une voiture électrique contribue à la lutte contre la pollution. À ce propos, les voitures mises en circulation avant 1997 ne pourront bientôt plus circuler à Paris.

Recycler entre 30 à 40 Austin Mini par an

Dans un premier temps, Ian Motion se focalisera sur les Austin Mini de 1989, leur châssis est à la fois léger et aisé à convertir. En plus du moteur électrique, les ingénieurs installeront deux batteries, la première sous le capot avant et la deuxième, dans la malle arrière. Une charge pleine assurerait alors une autonomie de 150 kilomètres et on peut utiliser les bornes Autolib pour se remettre à flots. Un exemplaire de cette Austin mini électrique coutera environ 40.000 euros.

>>> Lire aussi : Mini Vision Next 100 : voiture électrique et autonome

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire