La NASA voit la lave du volcan Kilauea s’écouler depuis l’espace

Depuis son entrée en éruption jeudi 3 mai, le volcan Kilauea continue à faire des ravages sur les habitations à Hawaï. Heureusement, il n’a pas encore fait de victime humaine. Toutefois, le niveau d’alerte reste orange et les autorités ont mis en garde la population contre les émissions de gaz nocif après la découverte de deux nouvelles fissures.

Un cocktail de couleurs

L'outil ASTER utilise des bandes thermiques pour visualiser la Terre. Les scientifiques ont mis en évidence les fissures ainsi que les différents gaz qu'ils crachent. La NASA a partagé deux images différentes. Elles couvrent une zone de 57,8 x 63 kilomètres, située à 19,3 degrés Nord et 155,1 degrés Ouest. 

Le cliché ci-dessus est largement dominé par la présence de dioxyde de soufre. Elle est représentée par les couleurs jaune et jaune vert. On constate qu’un petit panache de gaz extrêmement épais provient du volcan. Selon les précisions fournies par l’Agence spatiale américaine, ils sont poussés vers l’océan par les alizés dominants.

La deuxième image met en évidence les taches jaune vif sur un fond dominé par le bleu et le rouge. Ces points chauds vaporeux indiquent précisément les lieux où les fissures se sont formées. La végétation est colorée en rouge tandis que les stries plus foncés sont d’anciennes coulées de lave. Enfin, les petites tâches vertes montrent les dépôts de cendre produits par le Kilauea.

>>> Etranges et fascinantes, voici les 15 meilleures photos de science de l’année

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire