Il recouvre la vue grâce à un implant bionique

Suite à une infection,  la vision de John Jameson s’est détériorée à tel point que pour l’administration, il est considéré comme aveugle, son calvaire a duré 40 ans. Pendant cette période, son épouse a suivi avec assiduité les avancées de la recherche relative aux greffes oculaires.

Au début de cette année, l’Agence américaine en charge des médicaments (FDA) a autorisé l’utilisation d’un implant bionique et elle a sauté sur l’occasion pour inscrire son mari sur la liste des patients. L’implantation a été réalisée sur un œil par le Dr Christopher Shelby, un médecin basé à Shreveport (Louisiane). Depuis, John Jameson parvient à voir le monde qui l’entoure.

Le cerveau a besoin d’un temps d’adaptation

Au début, le Texan affirme qu’il voyait double, son cerveau n’étant plus habitué à traiter convenablement les informations qu’il reçoit. Toutefois, John Jameson assure que sa vision devient de plus en plus précise. Il savoure ce nouveau départ et se décrit « comme un enfant au jour de Noël ». Désormais il souhaite rattraper le temps perdu.

Ces derniers temps, les recherches se sont accélérées et plusieurs implants ont été posés au niveau mondial. Néanmoins, à cause de son prix, le chemin reste encore long avant que cette technologie se démocratise et devienne accessible aux millions de malvoyants, notamment ceux des pays en développement.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire