OpenFab, la nouvelle technologie d’impression 3D du MIT

Des chercheurs du MIT ont récemment mis au point un procédé permettant d’utiliser des textures 3D différents dans l’impression 3D. Dénommé OpenFab, ce système permet de gagner du temps et en technique. Pour rendre le processus plus simple, il utilise un nouveau langage de programmation pour créer des objets souples avec des matériaux variables.

L’OpenFab est donc un logiciel conçu pour rendre l’impression 3D plus facile et beaucoup moins coûteuse. Il permet aux designers de créer des modèles avec des couleurs variées et colorées et dont une extrémité peut être spongieuse tandis que l’autre est rigide. Dans les procédés classiques, tous les composants d’un objet sont fabriqués à partir d’un même matériau. Avec un tel logiciel, l’utilisateur peut modifier la consistance de la matière en fonction du besoin. Ce qui ouvre la voie vers une impression 3D avec des matériaux multiples. Pour se faire, l’OpenFab permet de générer et de diffuser des informations sur demande à une imprimante, au lieu de compiler toutes les données en un seul bloc. Enfin, il facilite la conception en offrant la possibilité de varier les propriétés de la création.

Les concepteurs ont créé plusieurs prototypes pour illustrer leur technologie. Ils ont également proposé un PDF détaillé sur le processus.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire