Carbon3D dévoile une technique d’impression inspirée du Terminator

En alternative aux imprimantes 3D classiques, la firme Carbon3D a mis au point un modèle innovant. Sa particularité réside dans sa technique d’impression inspirée du T-1000 dans Terminator 2. Une invention qui ouvre la voie vers des imprimantes 3D plus performantes.

Alors que les machines traditionnelles impriment la matière couche par couche, cette imprimante 3D fonctionne autrement. En effet, elle se base sur une technologie baptisée CLIP pour« Continuous Liquid Interface Production ». Basé sur la photo-polymérisation, ce procédé permet d’imprimer des objets en 3D en utilisant de la résine qui se solidifie au contact de la lumière et de l’oxygène. Le fonctionnement est simple : l’appareil dispose d’un bac contenant de la résine liquide et d’une structure amovible qui, une fois plongée dans la matière, permet de mouler des objets. Un projecteur ultraviolet se charge de solidifier la résine tandis qu’une membrane perméable à l’oxygène empêche la matière de coller au fond du bassin. Résultat, il est possible d’imprimer des objets en un seul bloc. Contrairement aux méthodes conventionnelles, cette technique a pour avantage d’être rapide, réduisant ainsi le temps d’impression.

Pour l’heure, cette imprimante 3D demeure à l’état de prototype. Si la technologie a du potentiel, il faudrait toutefois patienter avant de la voir sur le marché.


Imprimante 3D de Carbon3D

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire