Le MIT crée un matériau imprimé en 3D à texture changeante

Les chercheurs du MIT sont parvenus à créer un matériau souple à texture changeante. Fruit de l’impression 3D, sa surface peut virer du lisse au striée en passant par une texture bosselée en fonction de la pression appliquée dessus.

A l’état de prototype, ce matériau est composé de deux polymères avec des degrés de rigidité bien distincts : un plus dur et un autre plus flexible. Le premier étant placé suivant un agencement prédéfini sous le second. En réponse à un stimulus externe, par exemple une pression, sa surface se met à se déformer, révélant ainsi des bosses ou des plis en fonction du motif dessiné par les polymères rigides. Une fois la pression relâchée, le matériau retrouve sa texture originale c'est-à-dire lisse. En modifiant la taille et l’agencement des particules rigides, les chercheurs obtiennent différents reliefs sur la surface. De même, la technique permet de créer une surface lisse d’un côté et cabossée ou pliée de l’autre. Le tout étant créé à partir d’une imprimante 3D.

Ce procédé peut être utilisé pour créer des surfaces à textures complexes, qu’importe la taille. Ses applications potentielles incluent l’optique ou la tribologie. Il peut également être utilisé pour créer des surfaces qui attirent ou repoussent l’eau.


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire