Yeehaw : l'impression 3D pour les enfants

La campagne de crowdfunding Indiegogo lancée ce mardi 29 novembre par la marque chinoise YeeHaw 3D a pour but de permettre de construire et commercialiser Yeehaw, une imprimante 3D dédiée aux « jeunes enfants créatifs ».

En effet, cette imprimante qui s’annonce très simple d’utilisation a été conçue pour offrir un maximum de sécurité : le petit appareil aux parois transparentes est équipé de capteurs sensoriels d’ouverture et d’inclinaison qui enclenchent automatiquement la fermeture des portes lorsque les petits doigts s’approchent un peu trop des parties chaudes ou mobiles de l’imprimante.

L’entreprise chinoise a aussi pensé au côté pratique puisque le dispositif s’auto-ajuste, télécharge automatiquement les mises à jour et dispose d’un système de calibrage intégré. Pour la connectique, l’imprimante 3D utilise le WiFi et peut être commandée par smartphone ou tablette via l’application compagnon, mais aussi depuis une interface web dédiée.

>>> Lire aussi Vous pouvez maintenant imprimer depuis votre smartphone

La page Indiegogo du produit promet par ailleurs « une bibliothèque de plus de 2 000 jouets prêts à l'impression » et soutient que « tous vos personnages, jeux et blocs de construction préférés sont immédiatement accessibles », ce qui ne laisse aucun enfant indifférent.

Il est à noter que YeeHaw n’est pas le premier à s’aventurer sur le marché des imprimantes 3D « junior ». Des fabricants comme XYZprinting avec son MiniMaker DaVinci, ont tenté sa chance bien avant, mais sans obtenir le succès espéré. Et la sortie de ThingMaker, modèle développé par le deuxième fabricant mondial de jouets, Mattel, a dû être reportée pour 2017.

L’imprimante 3D junior Yeehaw est proposée sur la page projet Indiegogo à un premier prix de 249 $. Avec les fonds récoltés, le fabricant chinois espère produire un premier jet de 50 unités livrables avant Noël.

Yeehaw – L’imprimante 3D des enfants créatifs

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire