Etre indépendant, c'est être libre ?

Infos-du-Net.com
Les labels indépendants ont souvent aidé les artistes non « côtés en bourse » à s'exprimer, aujourd'hui ils veulent combler les manques de la musique en ligne. IndeMusicShop est un site qui regroupent plusieurs d'entre eux (Emolution Records, Disagree Records...) dans une optique de diffusion payante. Ce qui fait l'originalité de cette plateforme c'est la technologie employée : pas de DRM, des morceaux en OGG et un serveur LAMP (Linux, Apache, MySQL et PHP).

A Band Appart

Résultat de cette marginalité de forme qui n'est que la continuité de celle du fond, les morceaux sont très faciles à lire sous toute plateforme (Linux, Mac, Windows, BSD...) ou matériel (ordinateur, baladeur, chaine hifi car facilement ré-encodable). L'autre bonne nouvelle, c'est le prix, en moyenne presque 10 % moins cher que dans la grosse distribution.

Le directrice du site explique l'état d'esprit de l'entreprise : « Nous souhaitons à travers cette nouvelle plate-forme de téléchargement offrir une vitrine du milieu indépendant, donner toute la place qu'ils méritent aux artistes, musiciens (avec ou sans contrat), autoproduits, petits, moyens, ou gros labels. ». A défaut de tenir à coup sûr l'engagement de donner sa chance à tous les artistes, le procédé donnera sa chance à tous les clients. Dans le commerce, c'est rare. En informatique, c'est la baleine blanche.

Source : Generation-NT
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • foch
    Voila une preuve qu'on peut toujours fournir une plate-forme légale de telechargement sans nuire aux libertés des utilisateurs.

    J'applaudis donc cette initiative des deux mains !
    0
  • psypod
    Heu, ça n'a rien de très exceptionnel tout ça...

    Des plateformes de téléchargement de labels indépendants, il y en a déjà beaucoup. Allez de mémoire, je vous en cite 2 :

    http://www.bleep.com
    http://www.beatport.com
    0
  • isatis39871
    Bleep a fait l'objet d'un article d'ailleurs sur IDN, mais ils carburent au MP3 qui n'est pas libre. La nouveauté, c'est ici la libéralisation totale.
    0