ARM dévoile l'iSIM, une carte SIM intégrée au processeur

Économiser l’espace constitue un défi permanent pour les fabricants de matériels électroniques. ARM a ainsi pensé à une carte SIM directement intégrée dans le processeur. Baptisée iSIM, elle occuperait seulement une «fraction de millimètre carré», alors que les Nano SIM actuelles mesurent environ 12,3 x 8,8 mm. Si les constructeurs doivent également prévoir un espace pour les héberger, cette diminution se traduirait par une économie de coût important. ARM a conçu l’iSIM pour gagner de l’espace et économiser de l’argent. Le constructeur espère que ce produit sera disponible vers la fin de cette année. Au lieu de payer «des dizaines de cents» par carte, les fabricants débourseraient seulement quelques centimes.

ARM vise le marché des objets connectés

Cette technologie est destinée en premier lieu aux objets connectés, comme les capteurs sans fil qui nécessitent un service cellulaire pour signaler leurs découvertes. En réduisant le coût des puces, ARM espère se positionner sur ce créneau porteur dont la croissance serait exponentielle au cours des prochaines années.

Reste à savoir si les opérateurs de téléphonie approuveront cette nouvelle technologie. Car aujourd’hui, il existe déjà une alternative sur le marché. L’eSIM mesure 6 x 5 mm et se voit de plus en plus présente au niveau des tablettes et des objets connectés. Google l’a même installée sur son dernier Pixel et la tendance pourrait se généraliser.

De son côté, ARM a envoyé le design des iSIM à ses partenaires. L'entreprise espère que les premiers produits seraient commercialisés avant la fin de l'année.

>>> Lire notre Comparatif : quels sont les meilleurs processeurs ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire