Intel passera le cap du 3 GHz en 2002

Le fondeur poursuit sa course aux gigahertz: le Pentium 4 atteindra la fréquence de 3 GHz en 2002, sa version pour portable passera à 2 GHz, et l'Itanium 2 pour serveurs grimpera à 1 GHz. Mais il est seul à courir après ces vitesses d'horloge...


Intel a dévoilé, jeudi 25 avril, son plan de lancement de ses prochains processeurs. Principale information mise en avant: le Pentium 4 cadencé à 3 GHz, initialement prévu pour 2003, sortira finalement au quatrième trimestre 2002. Vraisemblablement, les premiers PC atteignant cette vitesse d'horloge devraient donc être disponibles pour les fêtes de fin d'année.

Mais avant, une version du P4 à 2,53 GHz sortira en mai. Rappelons qu'actuellement la puce grand public d'Intel culmine à 2,4 GHz.

Du côté des puces pour gros ordinateurs, serveurs ou stations de travail, le fondeur commercialisera au second semestre 2002, l'Itanium 2, une nouvelle version de sa puce 64 bits haut de gamme, dont la première n'a pas connu le succès escompté, se faisant même titiller par son grand rival AMD (lire notre actualité du 25 avril). Intel compte donc sur cette puce pour mieux séduire le marché des serveurs, avec une gamme qui débutera à 1 GHz (contre 800 MHz actuellement).

Quant à la fréquence des processeurs pour portables, les Pentium 4-Mobile, elle va atteindre 2 GHz cette année, a également précisé le fondeur.


Intel court... tout seul

Le premier fabricant mondial de processeurs poursuit donc sa course à la fréquence. Mais il est désormais seul à courir depuis que son concurrent AMD a décidé de ne plus mettre en avant la fréquence d'horloge de ses puces comme seul signe de performance, estimant qu'il y a d'autres critères à prendre en compte. Son Athlon XP 2000+, le plus puissant, est ainsi cadencée à 1,6 MHz. Cela n'empêche pas des stations à base d'Athlon XP 2000+ de battre aux tests d'autres ordinateurs dotés de Pentium 4 à 2 GHz.

De même, le fabricant Apple a depuis longtemps laissé tomber la course aux mégahertz. Il commercialise des ordinateurs équipés de puces PowerPC G4, développées par Motorola et IBM, et cadencées à 1 GHz maximum. Et ces Macintosh rivalisent avec les PC à base de puces Intel, en termes de rapidité d'éxécution sur des tâches particulières.

Enfin dans un autre domaine, rappelons que pour faire tourner un jeu vidéo, la carte graphique tient un rôle prépondérant. La console Xbox de Microsoft, actuellement la plus puissante du marché, possède ainsi une architecture digne d'un PC, bâtie autour d'un simple processeur Intel (avec une architecture de Pentium III) cadencé à 733 MHz. Mais la puce graphique, signée Nvidia, est l'une des plus avancées du moment.

Source : ZDNet
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire