Intel et AMD mettent l'antivirus au coeur du processeur

Les deux fondeurs entendent implanter au coeur de leurs microprocesseurs des technologies permettant de lutter contre les attaques virales. Déjà, AMD intègre à ses Athlon 64 une technologie baptisée "Execution Protection", cessée prévenir les risques liés à un dépassement de mémoire tampon.

Le dépassement de mémoire tampon, ou Buffer Overflow, est fréquemment utilisé par les virus et autres chevaux de Troie pour prendre le contrôle de l'ordinateur attaqué. Concrètement, "Execution Protection" empêche l'exécution d'un programme qui se serait glissé dans la mémoire en dépassement de tampon.
Windows XP SP2 devrait exploiter cette technologie. Intel prévoit un dispositif équivalent pour la génération Prescott de Pentium 4.

Source : Secuser.com

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • OsmO@IDN
    AU GRANDS MOTS LES GRANS REMEDES !!!
    :invasmiley: :pan:
    0
  • g01d83rg
    oui tant que cette technologie ne vas pas menee a paladium
    0
  • PoCk3T@IDN
    Aucun rapport ;-)
    0