Intel va construire une flotte de 100 voitures autonomes

Si Apple semble peu enclin à construire ses propres voitures autonomes, Intel est bien décidé à développer des modèles fonctionnels d’ici la fin de l’année. Le fabricant de processeurs vient de passer une étape pour arriver à ses objectifs. En effet, Intel a acquis, le 8 août, la startup israélienne Mobileye, spécialisée dans les véhicules autonomes, pour la somme de 15,3 milliards de dollars. Fort de ce partenariat, Intel veut construire sa propre flotte de voiture sans conducteur, pour éprouver sa technologie. Cent prototypes prendront la route aux États-Unis, en Europe et en Israël.

>>> Intel crée une expérience VR pour Dunkerque, le film de Christopher Nolan

Il s’agit de véhicules disposant d’une autonomie de niveau 4. À ce stade, le conducteur indique simplement une destination et quelques consignes, mais toutes les fonctions critiques sont prises en charge par la technologie de conduite autonome. De plus, ce genre de voiture ne nécessite pas la présence d’un humain à son bord. Les modèles proposés par Intel exploitent la technologie de Mobileye combinée avec celle de l’entreprise.

En menant ses tests dans différents pays, Intel veut conquérir plusieurs marchés. « Notre objectif est de développer des technologies de véhicules autonomes qui peuvent être déployées n'importe où, ce qui signifie que nous devons tester et former les véhicules dans différents endroits », explique Amnon Shashua, vice-président senior d'Intel.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire