Une intelligence artificielle crée une chanson des Beatles


Le nouveau morceau des Beatles intitulé Daddy’s car n’a pas été enregistré en studio. Il s’agit d’une musique générée artificiellement par l’ordinateur Flow Machines grâce à un algorithme programmé par les chercheurs du laboratoire Sony Computer Science Laboratory établi à Paris.

Comme support, les chercheurs du CSL ont utilisé une base de données contenant plus de 13000 partitions musicales typiques (mélodies et harmonies) ─ appelées Lead Sheet dans le jargon, de laquelle ils ont extrait le style du célèbre groupe britannique Beatles pour permettre à la machine d’effectuer tous les calculs, créer la chanson et fignoler les accompagnements et arrangements. La seule étape que Flow Machine n’aura pas pris en charge, c’est la rédaction des paroles. Pour cette tâche, le CSL a sollicité l’expertise du compositeur français Benoit Carré.

>>> Lire l’article L’histoire de l’intelligence artificielle depuis l’antiquité

Rappelons qu’avant de donner vie à Daddy’s car, Flow Machines avait déjà permis de créer la chanson « The Ballad of Mr  Shadow » reprenant le style des compositeurs américains comme Cole Porter, Gershwin et Duke Ellington.

Daddy’s, une chanson au style des Beatles composée par une intelligence artificielle

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Rsociety
    Bonjour. Un tour rapide sur le site de Flow machine nous apprend que le compositeur humain est impliqué dans quasiment toutes les étapes de conception du morceau. Ce logiciel est donc surtout une aide à la création, plus évoluée que ce qui existe (peut être) mais n'a certainement pas crée ce morceau
    0