Pour relancer la natalité, la Russie bannit Pornhub et Youporn

Le Roskomnadzor a bloqué l’accès aux deux leaders mondiaux de la pornographie en ligne. Cette interdiction vise à rétablir les valeurs conservatrices de la Russie et surtout, les autorités espèrent enrayer la baisse de la natalité.

Chargé de réguler les communications, les technologies de l’information et les médias de masse, le Roskomnadzor a pris cette décision après les jugements rendus par deux tribunaux selon lesquels Pornhub et Youporn « répandaient la pornographie ». Or, les réglementations en vigueur interdisent « la distribution et la promotion d’objets et de matériels pornographiques ». Ces deux sites seront de nouveau accessibles quand ils auront changé leur catalogue... ce qui n'est pas prêt d'arriver. C’est la deuxième fois en deux ans que ce service fédéral prend ce genre de décision. En 2015, onze sites similaires avaient été bloqués.

La Russie lutte contre la libéralisation des mœurs

Au cours des 25 dernières années, la natalité russe a fortement reculé et sa démographie a atteint un niveau particulièrement bas en 2010. Les autorités imputent ce fait à la perte des valeurs et la libéralisation des mœurs. Ainsi, elles encouragent les internautes à s’investir dans une vraie relation plutôt que de passer du temps à regarder des films X sur le web.

Depuis l’interdiction, la guerre de communication s’intensifie. Par exemple, PorHub a demandé si la fourniture d’un abonnement premium aux salariés du Roskomnadzor suffirait pour lever le blocage. Le service lui a alors répondu que « la démographie n’était pas un produit de consommation ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire