Combien serons-nous sur Internet dans dix ans ?

Question existentielle pour laquelle la réponse n’en sera pas moins importante.
Il est vrai que l’informatique moderne est prise, pour certains points particuliers notamment, dans une spirale qui la pousse à se renouveler sans cesse pour ne pas se heurter aux limites posées par sa propre popularité.
Et ceci est vrai pour le matériel comme pour le logiciel, la “course à la plus grosse” poussant les constructeurs à trouver toujours de nouvelles solutions pour obtenir un matériel toujours plus petit et toujours plus performant tandis que l’actuel système IPv4, permettant d’attribuer sur un réseau les adresses sur lesquelles seront joignables les différentes machines qui s’y connectent, se voit au fur et à mesure remplacé par le protocole IPv6, permettant d’adresser un nombre bien plus important de machines sur un même réseau, s’affranchissant ainsi de la limite que présentait de plus en plus l’IPv4, pour l’instant...

On s'était dit rendez-vous dans 10 ans...

C’est donc pour cette raison que Louis Naugès, président fondateur du cabinet de conseil Microcost basé à Paris, s’est posé la question de savoir combien serons-nous d’internautes en 2016.
Il estime que dans 10 ans, nous serons quelque 3 milliards d’internautes connectés.
“Il y a actuellement environ 970 millions d'internautes dans le monde et deux milliards d'utilisateurs d'un téléphone mobile. Dans dix ans les appareils mobiles, téléphones comme PDA, devraient dépasser les trois milliards d'utilisateurs. Or, ils disposeront tous d'un accès internet. Au minimum, les internautes seront donc trois milliards en 2016, sans qu'il ne soit plus fait de différence entre l'accès internet fixe ou mobile.”
D’un point de vue technique, ce chiffre obligerait donc inévitablement les réseaux à tous basculer en IPv6, comme expliqué plus haut, ce protocole permettant d’adresser un nombre bien plus important de machines que l’IPv4 : 4 294 967 296 adresses disponibles en IPv4 contre (tenez vous bien) 340 282 366 920 938 463 463 374 607 431 768 211 456 adresses possibles en IPv6 (ou 3,4 × 10^38 adresses)...

Source : ZDNet
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
20 commentaires
    Votre commentaire
  • Sundevil
    Quelqu'un peut il ecrire "340 282 366 920 938 463 463 374 607 431 768 211 456" en lettre pour voir ce que ca donne :ptdr:
    0
  • kaiseurz
    sans problème :
    trois cent quarante mille milliard de milliard de millions et un peu de milliard de millions sept cent soixante huit millions deux cent onze mille quatre cent cinquante six adresses.
    loool

    nan sérieusement je voudrai bien savoir.
    appel aux matheux
    0
  • OmaR
    Ca se dit :
    trois virgule quatre fois dix puissante trente-huit !

    On dit merci quiiiiii ? :-P
    0