Une loi européenne pour lutter contre les contenus extrémistes

L’Union européenne a décidé de sortir la grosse artillerie pour se débarrasser du contenu à caractère violent ou extrémiste sur Internet. Elle serait, à en croire le Financial Times, en train de finaliser un projet de loi visant à forcer les réseaux sociaux à effacer tout contenu signalé comme lié au terrorisme dans l'heure suivant son signalement.

Les plateformes de réseaux sociaux telles que Facebook ou encore Twitter sont actuellement pointées du doigt. On leur reproche de ne pas supprimer assez promptement le contenu licencieux publié tous les jours par leur intermédiaire. Personne ne sait encore comment ces compagnies pourront appliquer une telle loi, mais il leur sera en tout cas demandé d’effacer le contenu « litigieux » dans l’heure. Selon Julian King, commissaire à la sécurité de l’UE, cette loi est nécessaire, car les acteurs de l’Internet n’ont pas « accompli de progrès avec l’approche actuelle ». Selon lui, « l’Europe ne peut pas se permettre de relâcher son attention ou de devenir complaisante à l’égard du terrorisme ».

Cette proposition de loi devrait être présentée en septembre, et nul ne sait encore dans quels délais elle sera votée. Les géants de la Silicon Valley qui, à l’instar d’Apple, ont des budgets énormes n’auront aucun mal à répondre aux nouvelles exigences de l’Union européenne. La tâche s’annonce un peu plus difficile pour les petites entreprises, qui auront peut-être du mal à respecter ce délai d’une petite heure pour agir.

>> À lire : Les géants du Web unis contre le terrorisme

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire