La vidéo va-t-elle tuer Internet ?

dailymotion partage vidéosLe Net regorge décidément de surprises en tout genre. Alors qu’hier encore, Dailymotion et Neuf Cegetel étaient dans le froid le plus total, s’accusant mutuellement des problèmes de connexion des abonnés de Neuf sur le site de vidéo, voilà aujourd’hui que les choses se sont bien largement calmées.

Finalement, les deux parties ne sont plus rivales, mais négocient ensemble sur le coût de la bande passante, véritable responsable des problèmes de connexion rencontrés. Les vidéos en ligne vont-elles connaître une perte de vitesse à cause d’une histoire d’argent et de bande passante ?

La bande passante trop chère

Voilà donc la véritable cause des problèmes de connexion rencontrés par une poignée d’abonnés à Neuf. Pour que les nombreux internautes présents sur Dailymotion (mais aussi sur n’importe quel autre site de vidéos en ligne) puissent voir ces vidéos sans problème, il faut en effet d’énormes ressources au niveau de la connexion et des serveurs.

Si ces services de vidéo restent malgré tout gratuits, les ressources ne le sont pas, et entraînent chaque année un coût énorme, que les fournisseurs d’accès ne veulent plus être les seuls à payer.

La vidéo doit payer

Et pour se faire aider à financer cette bande passante, ils se tournent vers les plus gros consommateurs de bande passante à l’heure actuelle : les sites de vidéos. Si de telles négociations sont encore jeunes en France, il y a déjà longtemps que les États-Unis et la Grande-Bretagne cherchent une solution de leur côté.

À noter que si le fournisseur d’accès constate que les coûts sont trop élevés et qu’il ne peut plus financer une telle consommation de bande passante, il pourrait très bien brider certains accès afin d’éviter la surconsommation des sites les plus gloutons.

Internet en danger ?

Il convient donc effectivement de trouver rapidement une solution pour pouvoir maintenir un service stable à un prix raisonnable. Il y a encore quelques années, une telle question ne se posait pas réellement, les besoins en bande passante étant largement compensés. Aujourd’hui, avec l’explosion des sites de vidéo en ligne, le partage de fichiers, et autres activités toujours plus gourmandes en bande passante, le problème devient de plus en plus sérieux en France.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
14 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • BlackPage
    A mon avis faux problème : a l'heure ou on commence à proposer des liens 50 voire 100MBits/s, ou les FAI sont censés avoir des liens de plusieurs GB/s, et sachant qu'on n'en est qu'aux balbutiements de l'Internet, je parie qu'on entendra plus parler de ca bientot...
    Ca sent l'affaire pour gagner des sous facilement....
    0
  • libertaweb
    En même temps les FAI arreteraient de consommer de la bande passante en services inutiles mais se contenteraient d'internet il n'y aurait pas ce problème.
    Qu'ils ne se plaignent pas après.
    0
  • maith
    il serait intéressant de voir combien coute la publicité qui s'affiche sur 99% des sites, comparativement au gains qu'elle engendre

    après il faut savoir ce que l'on veut, à proposer toujours plus de services, en ne pensant qu'à postériori aux couts en bande passante, l'engorgement est inévitable

    Ah!, si tous les serveurs web compressaient leur pages avant de les transmettre au client, si les gens arrêtaient d'envoyer par mail des documents word avec des images en 2048² en imaginant quand réduisant la taille de l'image à l'écran ça en réduisait le poids, si les webmaster se mettaient à faire des sites propres, si...
    mais comme on dit, avec des si on mettrait Paris en bouteille
    0