Brûlé par son iPhone, il porte plainte contre Apple

Un jeune Français porte plainte contre Apple. En cause, son iPhone 5C qui l’a brûlé au deuxième degré. Après de longues démarches, le constructeur américain a daigné lui remplacer, mais sans autre contrepartie.

Âgé de 20 ans, Louis est Lorrain. En août 2014, lors d’une soirée entre amis, il sent son téléphone chauffer contre sa cuisse. Il plonge  alors sa main dans sa poche de pantalon et le saisit du bout des doigts. Une fois sorti, l’iPhone n’explose pas, mais il est resté suffisamment longtemps proche de la peau pour brûler le jeune homme au second degré.

Une vis plantée dans la batterie

L’appareil étant toujours sous garantie, son père décide de se rapprocher du revendeur auprès duquel il a été acheté. Celui-ci le renvoie vers Apple. Après un calvaire téléphonique, la firme de Cupertino requiert finalement que l’iPhone incriminé lui soit envoyé à sa plateforme européenne, en Irlande. Après quelques semaines, Apple signifie par mail au père de Louis que la surchauffe de son téléphone est due à une vis plantée dans la batterie. Selon le constructeur, sa responsabilité n’est pas engagée. Pourtant, le client est affirmatif « on ne l’a jamais bricolé, nous, ce téléphone ! Et il a été expédié tel quel ! », rapporte l’Est Républicain.

Lorsque Louis demande à récupérer son téléphone, Apple lui répond par l’affirmative, tout en précisant qu’il sera renvoyé sans batterie. Le père du jeune homme menace alors de poursuivre la marque américaine pour vol. Apple cède et renvoie un iPhone 5C en échange standard.

Louis a donc un nouveau smartphone, mais sa cuisse conserve toujours la trace de la brûlure sur 6 cm². Aussi, appuyé par deux avocats, Me Jacquemin et Me Poncet, il porte plainte contre la multinationale américaine et demande 7500 € « en réparation de l’intégralité du préjudice subi. »

Smartphone : lequel acheter ? Comment choisir ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire