Certains iPhone 6s souffrent en autonomie. La faute à Samsung ?

Sorti il y a quelques semaines, l’iPhone 6s traverse déjà sa première controverse, et celle-ci concerne le processeur central de l’appareil, la puce Apple A9. Selon les informations de Chipworks, qui a démonté plusieurs exemplaires du nouveau smartphone, Apple aurait fait appel à deux constructeurs différents pour produire la puce, à savoir Samsung et TSMC. Le problème, c’est que les deux puces des deux constructeurs ne seraient pas exactement identiques, et que le modèle produit par Samsung se montrerait plus gourmand en énergie, causant ainsi du tort à l’autonomie du téléphone.

C’est un peu la loterie lorsque vous achetez le tout nouvel iPhone 6s : vous pouvez vous retrouver avec une puce A9 fabriquée par le constructeur chinois TSMC, ou par le coréen Samsung. Si les deux puces semblent afficher des performances similaires selon les quelques tests réalisés, celle de Samsung afficherait une consommation d’énergie supérieure, et donc une autonomie réduite pour les iPhone qui en seraient équipés. Selon les tests réalisés par plusieurs sites chinois relayés par MacRumors, la puce de Samsung, plus petite, priverait l’iPhone 6s d’environ deux heures d’autonomie et le ferait chauffer légèrement plus.

Il semble que ce soit la première fois qu’Apple passe par deux constructeurs différents pour produire en même temps la puce de son nouveau téléphone, et dans le cas présent, la décision pourrait motivée par une volonté d’éviter autant que possible les pénuries sur le marché. Quant aux quelques problèmes de batterie relevés pour la puce de Samsung, il est encore difficile de savoir si le problème est généralisé, et si Apple pourra rectifier le tir rapidement.


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • arobase40
    "Il semble que ce soit la première fois qu’Apple passe par deux constructeurs différents pour produire en même temps la puce de son nouveau téléphone,".

    Cette affirmation est déjà fausse puisque Samsung fournissait Apple aussi en SOC A8 que en SOC A9 en partage avec TSMC !

    Ensuite, pour le moment rien ne permet de dire que le problème viendrait plus du hardware que du software, c'est à dire des capacités d'optimisation d'Apple pour la version "Samsung d'iOS".

    Si les dévs utilisent le même code pour les deux Soc, il parait évident que ça va provoquer un problème... ^^
    0