Un quart des iPhone seraient déverrouillés

Apple iPhoneLes États-Unis seraient-ils le royaume des iPhone déverrouillés ?

C’est en tout cas ce que l’on peut croire selon les informations données par certains analystes.

1,45 million d’iPhone dans la nature

Selon Toni Sacconaghi, analyste chez Bernstein Research, les analyses sur les chiffres de ventes de l’iPhone communiqués par Apple et AT&T montrent que 1,45 million d’exemplaires du téléphone sont « portés disparus », soit 27 % du total vendu.

Fidèle à sa réputation de grande muette, Apple a bien entendu refusé de donner des estimations, mais à tout de même admit que le nombre téléphones déverrouillés étaient « important ».

Un impact sur les bénéfices

Le même analyste estime d’ailleurs que si Apple atteint son objectif de 10 millions d’iPhone vendus pour la fin 2008, dont 30 % d’iPhone non activés chez AT&1, son chiffre d’affaires serait inférieur à 500 millions de dollars.

En effet, Apple est le premier constructeur à avoir négocié un pourcentage sur les bénéfices qu’AT&T génère grâce à l’iPhone. Fort logiquement, moins d’iPhone sont activés chez l’opérateur exclusif, moins d’argent touchera Apple, remettant ainsi en cause son modèle économique.