De l’iPhone SE à l’iPhone Xr : une certaine idée du smartphone « low cost »

Deux ans qu’ils attendent ! Deux ans qu’ils espèrent qu’Apple annoncera un successeur à l’iPhone SE, le seul smartphone à la fois frappé d’une pomme croqué et orienté « petits budgets ». Hier leur vœu a été exaucé, ou presque…

« Nous voulons toucher le plus de monde possible avec notre incroyable technologie, c’est pour ça que nous lançons un iPhone de plus », annonce Phil Schiller. Nous voulons « offrir plus de choix à plus de monde », lui répond l’iconique designer Johny Ive dans une vidéo de présentation. Et Tim Cook de conclure : « L’iPhone Xr nous permettra d’offrir le futur du smartphone a encore plus de monde ». Le voilà donc l’iPhone de l’espoir ! L’iPhone Xr est le nouveau smartphone abordable d’Apple. À condition bien sûr de se délester de la modique somme de 859€ pour la version la moins chère (64 Go). Un prix qui peut monter à 919€ pour la version 128 Go et qui peut dépasser les 1000€ (1029€ précisément) dans sa version 256 Go. On a déjà vu plus abordable comme smartphone abordable. À commencer par l’iPhone SE, justement, qui lors de sa sortie en mars 2016 se vendait 489€ dans sa version 16 Go.

Apple ne fait pas de low cost

Déjà à l’époque plusieurs voix s’étaient élevées pour remettre en cause le ridicule de la situation : comment pouvait-on prétendre rendre un smartphone accessible en le vendant près de 500 euros ! À la décharge d’Apple, il n’a jamais été question d’iPhone « low cost » chez Cupertino. Mais lorsqu’on prétend vouloir offrir sa technologie « au plus grand nombre », le ticket d’entrée à 859€ peut paraître exorbitant. Que s’est-il donc passé en deux ans et demi pour que la notion d’abordable prenne près de 400 euros dans la vue ? 

Assurément la réponse ne vient pas de la recette utilisée pour concevoir l’iPhone des petits budgets. Entre l’iPhone SE et le Xr, le procédé est le même : il consiste à prendre le plus avancé des smartphones de la marque, à le dépouiller de ses fonctionnalités les plus emblématiques et à le présenter dans un écrin moins luxueux que son glorieux ainé. A cet égard, l’iPhone SE et le Xr se ressemblent grandement. De fait, le SE reprenait les principales caractéristiques de l’iPhone 6s (vendu 749€) dans le corps d’un iPhone 5s.

Vous reprendrez bien une hausse de prix ?

Entre 2016 et 2018, Apple n’est pas le seul constructeur de smartphone à avoir augmenté ses prix, loin de là. Il y a deux ans, un Samsung Galaxy S7 se vendait 699€ (le S9 de 2018 est passé à 859€), et un Galaxy Note 9 dépasse aujourd’hui le seuil des 1000€. Même un OnePlus, réputé comme le spécialiste du rapport qualité prix est passé de 399€ pour son OnePlus 3 en 2016 à 529€ pour son actuel OnePlus 6. Alors, si l’iPhone Xr est si cher c’est à cause des smartphones Android ? Pas vraiment, mais la hausse des prix généralisée a rendu ce positionnement plus facile pour Apple qui n’a jamais dérogé à son image haut de gamme.

Au final, à en juger par l’évolution globale du marché des smartphones, le prix de l’iPhone Xr paraît moins étonnant. Ce n’est donc pas tant le prix du smartphone d’Apple qui peut choquer mais le discours qui l’accompagne. Quitte à vendre un smartphone 859€ autant ne pas prétendre qu’il est accessible à tous.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire