L'Iran accuse l'Occident d'avoir utilisé des lézards espions


Hassan Firuzabadi, un haut conseiller militaire du guide suprême iranien, a affirmé lors d'une conférence de presse à Téhéran que les pays occidentaux auraient déployé des reptiles en tant qu'espions du programme nucléaire iranien. Cet ancien chef d'état-major de l'armée justifie ainsi la récente arrestation d'écologistes, des scientifiques et des activistes qui auraient espionné le programme nucléaire iranien en utilisant des lézards sensibles aux rayons atomiques. M. Firuzabadi a déclaré aux journalistes que bien qu’il ne connaissait pas les détails relatifs à chaque cas, ce n’est pas la première fois que les gouvernements étrangers emploient des "touristes environnementaux" comme espions. 

Effectivement, il y a eu récemment une vague d'arrestations d'éminents environnementalistes iraniens, soupçonnés d’avoir transféré des renseignements à l'étranger. Kavous Seyed Emami, un professeur de sociologie et militant écologiste, a été arrêté au mois de janvier. Il se serait suicidé en prison le week-end dernier. Il était le fondateur de la Persian Wildlife Heritage Foundation, un groupe dédié à la protection des espèces menacées d'Iran. On peut aussi signaler les arrestations de Morad Tahbaz et de Hooman Jokar, deux personnes actives dans la protection du guépard asiatique.

Pourtant, aucune preuve scientifique n’atteste que les écailles des reptiles sont efficaces en tant que compteurs Geiger et donc servir à transmettre des informations. L'attention portée aux militants écologistes iraniens serait seulement basée sur leurs liens avec de puissantes ONG occidentales.

>>> Lire aussi L’Iran bannit Pokémon Go pour des « raisons de sécurité »

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • reith
    la profonde crétinerie des obscurantistes islamiques est toujours stupéfiante, d'atant plus que les politicards lâches et incultes avalent n'importe quoi!
    qu'attendent ils pour réclamer des explications sur l'assassinat de Kavous Seyed Emami !