La France, le pays où l'informatique et les jeux vidéo sont plus chers

D’après une enquête menée en mars 2011 par le cabinet Research Now et commandée par Kelkoo, la France serait le pays d’Europe dans lequel les jeux vidéo et les produits informatiques seraient les plus chers.

L’étude se porte sur 124 produits répartis dans 12 catégories : les livres, les CD, les DVD, les produits électroniques, les produits informatiques, les téléphones mobiles, les produits de beauté, les jeux vidéo, les jouets, les appareils électroménagers, les voitures et les produits alimentaires. En établissant une moyenne des prix de chacun de ces 124 produits pour chacun des pays concernés par l’étude (menée dans 10 pays européens ainsi qu’aux États-Unis), il ressort que la France propose les prix les plus élevés pour les jeux vidéo (15,5 % au dessus de la moyenne) et les produits informatiques (+16 %). L’Hexagone se distingue également par des prix très élevés sur les livres (+24,6 %), les produits de beauté (21,8 %), la musique (+6,4 %), les téléphones portables (+4,7 %) et les équipements électroniques (+1,8 %). Néanmoins, le pays propose des prix inférieurs à la moyenne sur l’électroménager (-3 %), l’alimentation (-20,6 %), l’automobile (-13,7 %), les jouets (-10,9 %) et les DVD (-2 %).

Les jeux vidéo et l'informatique trop taxés ?

Ainsi, c’est sans surprise aux États-Unis que les jeux vidéo et les équipements informatiques restent les moins chers (respectivement -30 % et -26,9 % par rapport à la moyenne). C’est également outre-Atlantique qu’on trouvera les téléphones mobiles les moins chers (-27 %) et des équipements électroniques bon marché (-11,7 %). En ce qui concerne le cas français, il convient de noter qu’un tel écart de prix est en partie justifié par les différentes taxes appliquées sur ces produits, notamment au niveau de la copie privée, qui concerne aussi bien les supports de stockage que certains produits culturels.