Une cour de justice va décider à qui appartient Dota2

Valve et Blizzard attaquent en justice les développeurs Lilith Games et uCool qu’ils accusent d’avoir copié DotA 2. Les deux entreprises évoquent des faits qui remontent à la création du jeu multijoueur.

DotA 2 découle directement du jeu Warcraft 3 de Blizzard. DotA était en effet un mod du jeu créé notamment par un certain Eul ainsi que d’autres développeurs associés. Très vite, cette première version de DotA a connu un succès tel que Blizzard et Valve achètent le droit de ce mod à Eul et IceFrog. Si Blizzard a le droit d’exploiter le mod, Valve se réserve exclusivement l’emploi du titre DotA. Les deux entreprises n’ont pas ainsi apprécié que Lilith Games et uCool s’inspirent du jeu pour concevoir leurs dernières moutures.

Lilith Games et uCool étaient donc sur le banc des accusés en 2014. Après une courte trêve, la bataille judiciaire a repris avec une tournure inattendue. Les plagiaires présumés remettent maintenant en question les droits de Blizzard et Valve sur DotA. Ils affirment que le jeu est devenu open source en s’appuyant sur un message posté par le développeur Eul à l’origine de la première version. « DotA est désormais open source. Quiconque souhaite publier une version de DotA peut le faire sans mon consentement : je demande juste à apparaître dans les remerciements de la carte » avait-il déclaré en 2004.

Cette défense n'a cependant pas convaincu le juge Charles Breyer qui a relevé les limites de cette déclaration. Mais, Lilith Games et uCool peuvent également invoquer le fait qu’Eul ne pouvait pas simplement vendre le jeu original en raison d’une clause stipulée dans le Contrat de Licence Utilisateur Final (CLUF) de Warcraft 3. Le dernier mot reviendra aux membres du jury chargés de statuer sur l’affaire.

>>> Lire aussi Le meilleur des applications multijoueur sur iPad

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire