Octobre rouge : un virus d'une ampleur sans précédent

Les ingénieurs de Kaspersky ont révélé, lundi 14 janvier, l’existence d’un programme malveillant, baptisé « Octobre rouge », qui aurait infiltré des réseaux informatiques diplomatiques, gouvernementaux ou d’organisations scientifiques en Asie centrale, en Europe de l’Est, mais également en Europe occidentale ou en Amérique du nord où il aurait recueilli diverses données et informations sensibles.

Après plusieurs mois de recherche, les responsables du Kaspersky Lab ont découvert 39 pays touchés, dont la France, l’Allemagne ou les États-Unis. Si les réseaux américains infiltrés n’étaient que diplomatiques, ce sont les réseaux diplomatiques et militaires qui ont été infiltrés en France. La Biélorussie quant à elle a vu à la fois ses réseaux de recherche scientifique, de pétrole et de gaz, de recherche nucléaire, gouvernementaux et diplomatiques atteints.

L’opération, lancée au plus tard en 2007, consistait à exploiter plusieurs failles au sein de Microsoft Word et Microsoft Office. « Durant les derniers mois, nous avons répertorié plusieurs centaines d’infections à travers le monde », affirment les chercheurs de Kaspersky. Trente-cinq d’entre elles ont été répertoriées en Russie et vingt-et-une au Kazakhstan. Pour le Kasperky Lab, des pirates chinois semblent être à l’origine de l’exploitation de la faille et le malware aurait été développé par des pirates parlant russe. « Il n’y a aucune preuve reliant ceci à une attaque commandée par un État », nuance toutefois Kaspersky.

Cliquer pour accéder à la carteCliquer pour accéder à la carte

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • genererer
    Les fabriquants d'anti virus sont prêts à tout pour se faire de la pub. "Nous avons découvert le virus le plus dangeureux de tous les temps". Dans quelques mois, un autre fabriquant annoncera : "Nous avons découvert le virus le plus dangeureux de tous les temps". Et ainsi de suite. Et la population, forcément, croit tout ce qu'on leur dit, vu que c'est annoncé avec plein de beaux grahismes en couleurs !
    0