Kaspersky SafeKids : un contrôle parental nouvelle génération [Sponso]

Pour protéger vos enfants sans restreindre leur liberté, mais aussi pour mieux comprendre ce qui les préoccupe, Kaspersky propose avec Kaspersky SafeKids et Kaspersky Total Security une nouvelle façon d’envisager le contrôle parental.


C’est une évidence, Internet n’est pas un endroit sûr. Notamment pour les enfants. Entre les publicités pour des produits et services inadaptés à leur âge, une pornographie en libre accès, des moteurs de recherche qui retournent un contenu très choquant sur des recherches très anodines (comme Dragon Ball Z, « balls » signifiant « testicules » en anglais), une prolifération des sites de phishing ciblant les services pour enfants et ados, et l’explosion des pratiques de cyber-intimidation/cyber-chantage/cyber-harcèlement au travers des réseaux sociaux, nos enfants sont bien trop fréquemment exposés à des expériences connectées déplaisantes et déroutantes.

C’est pourquoi des acteurs de la sécurité comme Kaspersky ont profondément revu et fait évoluer leurs logiciels de contrôle parental ces dernières années. Kaspersky SafeKids, disponible indépendamment, mais également intégré au cœur de la suite de sécurité Kaspersky Total Security, est bien plus qu’un logiciel PC. C’est un véritable service de sécurité en ligne destiné à protéger vos enfants et adolescents en ligne, quels que soient les appareils entre leurs mains.  

L’objectif d’un tel service est bien évidemment de les protéger en évitant de les confronter à des contenus non adaptés à leur âge. Il est aussi de les encourager à avoir un usage mesuré d’Internet, du PC, du smartphone ou de la tablette afin que leurs centres d’intérêt ne tournent pas uniquement autour des univers virtuels.

Pensez à l’activer sur tous les appareils

Aujourd’hui les enfants n’ont plus un seul PC entre les mains pour parcourir le Web. Le plus souvent ils utilisent d’ailleurs leur smartphone ou une tablette pour contourner les éventuelles protections mises en place par les parents sur le PC. Kaspersky SafeKids est une protection moderne ancrée dans les usages actuels. Depuis le portail « my.kaspersky.com », il est possible de déployer la protection sur tous les appareils du foyer et notamment sur tous ceux que les enfants sont susceptibles d’utiliser. SafeKids est en effet disponible sur Windows, sur Mac OS/X, sur Android et, chose rare, sur iOS.

Pilotez tout à distance

Un contrôle parental n’a d’intérêt que si vous pouvez le piloter à distance. Typiquement, vous pouvez avoir besoin d’autoriser l’accès à un site spécifique bloqué par défaut pour les besoins d’un exposé ou d’allonger exceptionnellement la période d’utilisation du PC ou d’Internet. L’important est que vous puissiez le faire à distance, sans que votre présence soit requise sur l’appareil de l’enfant. Kaspersky SafeKids se pilote depuis une console Web que l’on peut afficher sur n’importe quel navigateur. Modifiez les paramètres du profil, ajoutez des exceptions, et les modifications seront répercutées sur tous les appareils utilisés par l’enfant. Mieux encore, en installant l’application SafeKids sur votre propre smartphone (ou tablette) vous pouvez piloter à distance la protection de l’enfant sur tous les appareils depuis le mobile où que vous soyez.

Paramétrez un profil pour chaque enfant

Avec un service comme Kaspersky SafeKids, il ne s’agit plus de protéger un ordinateur ou un appareil mobile, mais bien de protéger vos enfants, quel que soit l’appareil entre leurs mains. C’est pourquoi le service vous invite au départ à créer un profil pour chacun d’eux. Par exemple, si vous voulez ajouter une heure d’utilisation supplémentaire à Internet à l’aîné de vos enfants, il suffit de se connecter à la console de pilotage Web et d’ajuster les paramètres du profil. Les modifications sont immédiatement prises en compte.



Définissez des règles du foyer

Ce principe de profil défini, il reste à définir les grandes règles d’usage des appareils et de l’Internet pour chaque enfant :

  • Les contacts autorisés pour les appels et les SMS sur les mobiles Android (uniquement Android)
  • Les activités Internet autorisées (sites, recherches, téléchargements…)
  • Les logiciels et applications autorisés
  • Les temps d’utilisation des appareils
  • L’usage de Facebook

Lors de la création du profil de l’enfant, vous commencez par saisir son nom, choisir une icône de représentation et surtout indiquer l’année de naissance. A partir de celle-ci, Kaspersky préconfigurera les protections en fonction des recommandations des spécialistes de l’éducation. Vous pouvez bien évidemment à tout moment ajuster ces paramétrages pour les durcir ou les assouplir.

Suivez les conseils des éducateurs

L’une des forces de Kaspersky SafeKids est de ne pas laisser les parents improviser sans comprendre le rôle et l’objectif de chaque règle. La solution s’efforce pour chaque fonction de surveillance de livrer des conseils prodigués par des éducateurs et enseignants. Ces conseils précisent dans quel cadre implémenter des blocages et l’importance de laisser une certaine liberté aux enfants. Prenez le temps de lire ces conseils avisés. Un contrôle parental doit d’abord jouer un rôle pédagogique auprès de l’enfant.

Définissez les activités et applications autorisées et interdites

Comme tout contrôle parental, Kaspersky Safekids permet de spécifier les catégories (les thèmes) des sites auxquels l’enfant peut accéder. Mais la protection va beaucoup plus loin. Elle est l’une des seules à efficacement protéger les recherches en s’assurant notamment que le mode « Strict » des moteurs reste toujours actif et ne puisse être désactivé par l’enfant. De même, Kaspersky SafeKids est aussi l’une des rares protections parentales à s’intéresser aux applications utilisées par l’enfant. Les parents peuvent interdire l’accès aux applications en fonction de l’âge préconisé (quand les applications proviennent d’un Store, notamment sur iOS), mais aussi en fonction de la catégorie de l’application (ce qui permet d’interdire par exemple l’utilisation des navigateurs ou des outils de téléchargement type BitTorrent). Il est aussi possible de bloquer des applications spécifiques sur tel ou tel appareil (par exemple interdire l’utilisation d’un Jeu sur le PC familial, mais l’autoriser sur la tablette).

Sachez surveiller sans bloquer

Les parents ont une tendance naturelle à vouloir « interdire ». Mais trop restreindre l’usage du numérique n’est pas la meilleure solution surtout chez les Ados et Préados. Le contrôle parental ne doit pas être perçu comme une contrainte, mais comme une aide pédagogique. C’est pourquoi Kaspersky Safekids est l’un des rares contrôles parentaux à permettre la surveillance sans le blocage.
Par exemple, Kaspersky Safekids peut vous envoyer une alerte lorsque l’enfant fait des recherches sur un sujet que vous considérez comme sensible sans pour autant bloquer cette recherche. De même vous pouvez « limiter » l’usage de certaines applications plutôt que de l’interdire : par exemple, vous pouvez interdire l’utilisation de Facebook pendant les heures d’école.
Ainsi, Safekids permet aux parents d’être informés des sujets qui préoccupent leurs enfants ce qui favorise ensuite l’établissement d’un dialogue sans que l’enfant ait l’impression d’être restreint ou espionné.

Rassurez-vous avec la géolocalisation

Les parents ont souvent besoin d’être rassurés sur ce que leur enfant fait et où il est. Le contrôle parental SafeKids permet de géolocaliser le smartphone de l’enfant. Cette géolocalisation peut aussi être associée à un mécanisme d’alerte lorsque l’enfant entre ou sort d’un périmètre à un instant donné. Typiquement, cela permet d’être alerté si l’enfant n’est pas dans le périmètre de l’école durant les heures de classe. Cela permet aussi d’être alerté si l’enfant n’est pas rentré à la maison à l’heure prévue. N’oubliez pas que si l’enfant éteint son smartphone il ne peut plus être géolocalisé. Donc, il est essentiel d’expliquer à l’enfant pourquoi une telle géolocalisation est mise en place.

Surveillez leur usage des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux représentent un risque non négligeable. Au-delà des rencontres dangereuses qui y attendent vos enfants, ces réseaux sont aussi devenus le principal levier de cyberharcèlement. On ne compte plus les adolescents qui se retrouvent dans une situation intenable parce qu’ils sont ouvertement raillés sur Facebook ou subissent des harcèlements plus subtils du genre « Oh, mais tu n’as que 15 Likes (ou que 15 followers), tu n’as pas d’amis, personne ne t’aime… ». Kaspersky SafeKids apporte une aide précieuse pour comprendre ce qui arrive aux enfants et l’usage qu’ils ont des réseaux sociaux.

Analysez les rapports

Évidemment, les parents ont d’autres choses à faire que de surveiller en permanence ce que font leurs enfants. Ce n’est de toute façon pas la bonne approche. Kaspersky Safekids envoie toutes les semaines à votre adresse email un rapport d’activité détaillé et graphique qui permet d’un coup d’œil de comprendre l’usage d’Internet et des appareils par l’enfant, de connaître ses sujets d’intérêt ou ses préoccupations, etc. Les mêmes informations sont évidemment aussi disponibles dans la section « Résumé » de la console d’administration à distance ainsi que sur l’app mobile SafeKids installée en mode « parent ».

Comme vous pouvez le constater, Kaspersky SafeKids constitue une évolution importante dans les services de contrôles parentaux. Adoptant une approche très pédagogique aussi bien auprès des parents que des enfants, il permet d’ouvrir Internet (avec tout son potentiel informatif et instructif) tout en protégeant les enfants et en contrôlant les usages sans nécessairement les bloquer. Essayez Kaspersky SafeKids gratuitement en téléchargeant la protection sur « www.kaspersky.fr/safe-kids » ou au travers de la suite de sécurité Kaspersky Total Security. Intégrant le contrôle parental SafeKids, cette dernière apporte bien évidemment des protections supplémentaires face aux autres dangers du net (virus, rançongiciels, malwares, phishing, etc.) sur PC, Mac et appareils mobiles…

Et en ce moment, bénéficiez en exclusivité d'une remise jusqu'à 42% sur Kaspersky Total Security. Pour cela, veuillez remplir le formulaire suivant qui vous permettra de recevoir votre code promo par mail :


Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire