Noyau de Vista : Kaspersky n'est pas de l'avis de Symantec et McAfee


La sécurité du noyau de Windows Vista est un sujet qui revient souvent ces derniers jours. En effet, Symantec et McAfee pensent que la technologie PatchGuard développée par Microsoft pour son nouveau système d’exploitation est destinée à pénaliser les éditeurs de sécurités comme eux puisque l’accès au noyau de Vista est bloqué (voir notre actualité "La réponse de Microsoft à Symantec et McAfee"). Sophos a rejoint ces deux derniers éditeurs mais plus "gentiment" (voir notre actualité intitulée "Après Symantec, Sophos dénigre lui aussi Microsoft"). Mais voilà que Kaspersky vient contredire ses concurrents à l’avantage de Microsoft.

En effet, Natalya Kaspersky, co-fondatrice et PDG de la société Kaspersky a annoncé, lors d’une interview rendue à nos confrères de Reuters que : "De ce que nous avons vu de Vista, nous ne pouvons pas dire que Microsoft bloque l’accès au noyau. [...] Cela n’aurait aucun sens pour Microsoft de cesser de travailler avec d’autres sociétés spécialisées dans la sécurité informatique parce que cela rendrait leur système plus vulnérable aux attaques". Cette affirmation vient confirmer ce qu’avait annoncé Microsoft, à savoir que ce dernier avait travaillé en étroite collaboration avec ce genre d’éditeurs lors du développement de Vista et qu’il avait bien l’intention de continuer à le faire.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • H-hich
    Comme quoi les bons editeur d'antivirus, tiennent aussi des discours coherent.
    0
  • MaxGix
    Nan mais faut les comprendre les pauvres Symantech et Mcafee, ils ont du testé Vista sans connexion internet puis ils ont pas compris leurs antivirus ne détectaient rien...

    oh le vilain troll...
    0
  • Yoz@IDN
    Ils sont fous chez Symantec! Leurs produits sont vraiment pas extraordinaires voire nul (cf. Norton confidential, Norton Internet security etc.), ils critiquent tout ce qui bouge, même les produits aimés par les internautes comme Firefox... et maintenant Kaspersky qui les contredit, l'image de symantec va prendre un coup.
    0