Le livestream du procès de Kim DotCom n’intéresse personne

Voilà quelques jours que le procès de Kim DotCom, qui pourrait aboutir à son extradition vers les États-Unis depuis la Nouvelle-Zélande, a commencé. Si l’ancien propriétaire de Megaupload pensait rallier un maximum d’internautes à sa cause en obtenant la diffusion en direct de son audience, l’effet recherché n’a pas forcément été atteint : seules quelques dizaines d’internautes se sont donné la peine de suivre les deux premières semaines d’audience en direct, portant le record de connexions à un peu plus d’une centaine en simultané.

Kim DotCom avait fait un retour inattendu dans les médias en annonçant que son audience en Nouvelle-Zélande, qui doit décider de son extradition vers les États-Unis, serait intégralement diffusée en direct sur Internet. L’internaute millionnaire s’était battu pour obtenir cette diffusion, qui avait été acceptée malgré une requête demandant son refus. La nouvelle avait causé une certaine stupéfaction lors de son annonce, et de nombreux médias voyaient ce geste de la part de Kim DotCom comme un moyen de prendre les internautes à parti et de les rallier à sa cause.

Malheureusement pour lui, lesdits internautes semblent assez peu concernés par ses problèmes judiciaires, les audiences n’ayant vu passer que très peu de spectateurs, aussi bien en direct qu’en différé. Notons qu'à l'issue du procès, qui pourrait durer jusqu'à six semaines au total, la totalité des vidéos seront supprimées. Si, à l’issue de ce procès en appel, Kim DotCom est finalement extradé vers les États-Unis, il y sera jugé pour blanchiment d’argent et contrefaçon de copyright et risquera jusqu’à 20 ans de prison.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire