Familles de France crée un label pour les jeux vidéo

Tout le monde a au moine une fois entendu parler de la lutte de l’association Familles de France contre les jeux vidéo estimés violents ou immoraux. Cette fois-ci, le groupe va plus loin, et se propose de revoir la classification des jeux et le public auquel ils sont destinés.

Un nouveau label pour protéger la jeunesse

Empêcher la jeunesse de jouer à GTA et autres Street Fighter car ils sont jugés trop violents ? C’est un peu le but avoué de Familles de France avec la création de ce label, qui aura pour but d’informer le consommateur du contenu du jeu qu’il achète, et surtout de ses chances de choquer le jeune public. Ainsi, les jeux affublés du « label Familles de France » seront certifiés sans contenu violent, sexuel ou immoral. Rien qu’un monde tout rose que vos enfants ont le droit de voir.

Pour compenser les mesures déjà en place

Familles de France défend la création de ce label en expliquant que le parc de joueurs en France est plus adulte qu’avant, et que les jeux sont donc plus destinés à un public adulte. Il devenait selon l’association une nécessité de protéger les enfants contre le contenu qu’il pouvaient trouver dans certains jeux. Cependant, une notation existe déjà depuis bien longtemps en France et dans le reste de l’Europe afin de signifier l’âge pour lequel se destine un jeu (3+, 7+, 12+, 16+, 18+). Familles de France estime que ces notations ne sont pas suffisantes, mais surtout qu’elles ne sont pas respectées. En attendant, Electronic Arts France et Nintendo France ont annoncé qu’ils restaient à la labelisation PEGI déjà en place.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
16 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • raon
    Ca rapelles certaines assoc' puritaines américaines ( omg ca rime en plus)
    0
  • isatis39871
    Huhu. Il est plus facile de coller une étiquette sur une boîte que de responsabiliser les aprents en leur jettant à la face qu'ils sont les rpemiers responsables de ce que font et voient leurs bambins, mais surtout, surtout, de ce qu'ils en retiennent.
    -1
  • yyoupla
    On va aussi coller un label aux journaux télévisés ? à la presse ? aux genx eux-mêmes dans la rue ?
    On a beau faire, on est voué à notre propre perte, et d'ici pas longtemps :) (totalement hors-sujet, oui)
    0