Steve Jobs admet le lancement raté de MobileMe

La photo \Ce n’est un secret pour aucun abonné, le lancement des services en ligne MobileMe d’Apple est très loin d’avoir été un succès pour un produit à 79 € l’année. Steve Jobs a reconnu dans un e-mailCourriel est la contraction de courrier électronique, terme francophone employé pour désigner ce que l’on appelle couramment e-mail, ou mail, en angla... interne, les erreurs commises et prend les décisions qui s’imposent.

« Pas à la hauteur des standards Apple »

Dans son e-mail assez synthétique, il aborde trois points en particulier. Premièrement, il observe que « le lancement de MobileMe n’était pas à la hauteur des standards d’Apple et qu’il manquait clairement de temps et de tests. » Il pense ensuite qu’au lieu d’avoir lancé le service de manière monolithique, il aurait mieux valu le faire par échelon : « D’abord la synchronisation sans-fil, puis les applications web, une à une. »

Enfin, il admet que « ce fut une erreur de lancer MobileMe en même temps que l’iPhone 3GDeuxième version de l’iPhone commercialisée en juillet 2008. L’iPhone 3G est une évolution du premier iPhone, lancé en 2007. Le design reste pratiquem..., le firmwareMicrologiciel. Logiciel qui est présent sur une puce d’un composant matériel (carte mère, périphérique, téléphone, appareil photo, etc.) et qui en org... 2.0 et l’App StoreBoutique en ligne de téléchargement de logiciels sur l’iPhone (et l’iPod touch) conçue sur le modèle de l’iTunes Store. L’App Store est une boutique e.... » Tout le monde « avait trop à faire et MobileMe aurait dû être retardé en conséquence. » Les conséquences justement existent puisque c’est désormais Eddy Cue qui s’occupera directement de l’entité MobileMe.

Étant donné des fonctions qu’il exerce déjà au sein des services Internet d’Apple (iTunes et App Store), il prend donc désormais le titre de vice-président en charge des services Internet et rendra des comptes directement à Steve Jobs. L’objectif fixé et de faire en sorte que la firme soit « fière du service avant la fin de l’année. »

Le courriel dans son intégralité

Pour les plus curieux, voilà l’intégralité de l’e-mail envoyé par Steve Jobs à ses équipes, en version originale bien sûr :

« Team,

The launch of MobileMe was not our finest hour. There are several things we could have done better :

– MobileMe was simply not up to Apple’s standards – it clearly needed more time and testing.

– Rather than launch MobileMe as a monolithic service, we could have launched over-the-air syncing with iPhoneTéléphone portable de type smartphone intégrant les fonctions de l’iPod conçu et commercialisé par Apple depuis 2007. L’iPhone est un téléphone portab... to begin with, followed by the web applications one by one – Mail first, followed 30 days later (if things went well with Mail) by Calendar, then 30 days later by Contacts.

– It was a mistake to launch MobileMe at the same time as iPhone 3G, iPhone 2.0 software and the App Store. We all had more than enough to do, and MobileMe could have been delayed without consequence.

We are taking many steps to learn from this experience so that we can grow MobileMe into a service that our customers will love. One step that I can share with you today is that the MobileMe team will now report to Eddy Cue, who will lead all of our internet services – iTunes, the App Store and, starting today, MobileMe. Eddy’s new title will be Vice President, Internet Services and he will now report directly to me.

The MobileMe launch clearly demonstrates that we have more to learn about Internet services. And learn we will. The vision of MobileMe is both exciting and ambitious, and we will press on to make it a service we are all proud of by the end of this year.

Steve »

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire