Legion : le trailer annonce une 2e saison encore plus barrée

Le mutant le plus psychotique de la planète Marvel s'apprête à revenir sur le petit écran. La chaîne FX vient tout juste de diffuser la bande-annonce de la seconde saison de Legion, qui promet d'être encore plus déroutante que la première.

Après une première saison déjantée à souhait, la série Legion fera son retour dans un peu moins d'un mois. Diagnostiqué schizophrène, David Haller a été interné dans un hôpital psychiatrique des années durant. Mais les voix et les visions qu'il perçoit ne sont visiblement pas que le fruit de son imagination, et il semble que David ait hérité de super-pouvoirs lui permettant d'altérer la réalité. Après avoir été recueilli par un groupe d'individus eux aussi doués d'étonnantes capacités et avoir affronté son propre démon, le Roi d'Ombre, David se faisait kidnapper à la fin de la première saison par un étrange orbe sorti de nulle part.

Legion : la bande-annonce de la saison 2.

 La bande-annonce ci-dessus ne nous procure aucune réponse quant à son enlèvement, mais voilà que David est bel et bien de retour parmi les autres mutants qui l'ont accueilli, et que son état mental ne semble pas s'être amélioré. D'autant que le Roi d'Ombre, ce mutant maléfique qui tourmente David depuis sa naissance, est de retour. Par chance, sa petite amie Syd n'a pas lâché l'affaire et semble bien décidée à tout faire pour tirer David d'affaire. Pour le reste, cette seconde saison semble encore plus torturée que la première et on reste perplexe quant aux indices scénaristiques que ces nouvelles images amènent.

La seconde saison de Legion sera diffusée à compter du 3 avril prochain sur la chaîne américaine FX. En France, la série est visible sur OCS dès le lendemain, à partir de 22:10 plus précisément. Courage aux fans : il reste donc moins d'un mois à patienter avant de retrouver le mutant le plus tourmenté de l'univers Marvel.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire