Des libellules cyborg ? Oui ça existe

Baptisé DragonflEye, le projet de Draper transforme une libellule en un véritable drone. La technologie s’appuie sur un dispositif électronique que l’insecte embarque à son dos. Le petit gadget fonctionne avec l’énergie solaire et intègre un système de guidage et de navigation.

Le dispositif électronique rend possible le contrôle de la libellule avec des outils optogénétiques que Draper a conçu avec l’aide de l’Institut médical Howard Hughes (HHMI) à Janelia Farm. L’idée de l’entreprise consiste à contrôler le vol de l'insecte par une modification neurologique.

Technologie ontogénétique

Pour être en mesure de contrôler les neurones de direction, les chercheurs HHMI ont trouvé un moyen de les rendre sensibles à la lumière en incorporant des gènes trouvés naturellement dans les yeux. Une fois le processus optogénétique terminé, il suffit d’envoyer des impulsions lumineuses à l’insecte pour le guider. Le chercheur principal du programme, Jesse J. Wheeler, a déclaré que son équipe avait déjà créé la première version du prototype dans une interview accordée à l’IEEE Spectrum.

Si la technique se révèle concluante, elle pourrait transformer les libellules en petits systèmes de surveillance ou en machines de pollinisation.

> > > Lire aussi On a découvert un nouvel insecte et il s'appelle Chewbacca

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire