Bruxelles contre Sarkozy sur la 4e licence 3G

Cette semaine, Nicolas Sarkozy indiquait qu’il était « sceptique » et « réservé » quant à l’arrivée d’une nouvelle licence 3G. Ces propos du président de la République sont arrivés jusqu’aux oreilles de la Commission européenne, qui n’a pas tardé à réagir dans l’autre sens.

La Commission européenne s'en mêle

« Nous sommes toujours en faveur d’une concurrence efficace sur les marchés des télécommunications, notamment sur les marchés mobiles », a déclaré Martin Selmayr, porte-parole de la Commission européenne, à l’AFP. Ces propos répondent en effet aux récentes déclarations de Nicolas Sarkozy à propos d’une quatrième licence 3G, expliquant que « le prix le plus bas n’est pas forcément le meilleur ».

Des propos qui ont attiré l’attention de Bruxelles, qui « suivra ça de près ». Cette dernière étant, de son côté, favorable à l’arrivée d’un nouvel acteur sur le marché français, nul doute que l’avis exprimé par Nicolas Sarkozy risque de créer des étincelles, même si le processus d’attribution de la nouvelle licence lancé par l’Élysée est toujours en marche.

Au milieu de l’histoire, Free, dont le patron Xavier Niel est de plus en plus convaincu que l’on cherche à l’écarter de ce poste convoité de quatrième opérateur mobile en France. Il est en effet de notoriété publique que les trois autres opérateurs que sont Orange, Bouygues et SFR sont peu favorables à l’arrivée d’un nouvel acteur. Pour Xavier Niel, tout cela cacherait une politique officieuse du « Tout sauf Free »...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
14 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • a2bfango
    Bruxelle s'en fou si demain on tombera encore sur quelqu'un en Afrique du sud qui lit des instructions sur un pc parce que ca coute trop cher d'avoir des opérateurs en France... Ou alors on appliquera la méthode de free qui consiste à surfacturer les appels vers les hotlines... un simple exemple
    -9
  • brakbabord
    L'arrivée de Free comme opérateur mobile fera comme pour l'ADSL: un choc des prix et une révolution des abonnements. Pour 30€ par mois nous auront les communications illimitées et l'accès 3G.

    Le coup des hotline à l'étranger, Orange le fait aussi, et probablement SFR et Bouygues.
    3
  • Will-Lee
    plus y'a de concurrence mieux c'est.
    3